AZUR CHEVAL NATURE
Bonjour!

Bienvenue sur Azur Cheval Nature.
La thématique de ce forum est le cheval au naturel. Les sujets s'y rapportant sont le cheval pieds nus et le parage naturel, les besoins fondamentaux du cheval, son alimentation idéale, les soins au naturel et une autre approche de l'équitation avec application de l'éthologie, monte sans mors, pour une meilleure relation.
Venez prendre conseils, vous documenter et partager avec nous.
Bonne visite sur ce forum en espérant qu'il soit pour vous un moment agréable.
Amicalement,
Rikounette, créatrice et administratrice ACN

AZUR CHEVAL NATURE

Thématique du forum: le cheval au naturel dans tous ses états (pieds nus, équitation naturelle, alimentation, soins)
 
AccueilAccueil  Portail ACNPortail ACN  S'enregistrerS'enregistrer  Carte de localisation des membresCarte de localisation des membres  Connexion  Le Blog Azur Cheval NatureLe Blog Azur Cheval Nature  
Bonjour! Bienvenue sur Azur Cheval Nature. La thématique de ce forum est le cheval au naturel. Les sujets s'y rapportant sont le cheval pieds nus et le parage naturel, les besoins fondamentaux du cheval, son alimentation idéale, les soins au naturel et une autre approche de l'équitation avec application de l'éthologie, monte sans mors, pour une meilleure relation. D'autres sujets divers et variés en dehors de la thématique sont aussi abordés. Venez prendre conseils, vous documenter et partager avec nous. Bonne visite sur ce forum en espérant qu'il soit pour vous un moment agréable. Amicalement, Rikounette, créatrice et administratrice ACN
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Nouveaux messages depuis votre dernière visite

Pour suivre le fil, c'est par là!


Partagez | 
 

 Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Jeu 12 Juin 2014 - 16:04

sur un forum d'outils anciens où je vais parfois car je collectionne des outils anciens de sellier bourrelier (mon ancien job), je tombe sur un boutoir destiné à la ferrure Charlier (dite périplantaire)... je potasse, fais des recherches, découvre en plus la méthode Lafosse antérieure à Charlier datant de 1756.... et ne peux m'empêcher de contribuer au post en question des fois que ça suscite des questions et changements, si un maréchal ou cavalier passe par là..
la sainte parole doit être répandue partout  lol! 

Perso je découvre et en tombe sur le popotin, et vous? Photos et doc à suivre!

Mon post:




"Je précise suite à cette citation (d'un autre membre) sans doute extraite d'un traité de maréchalerie : "La ferrure de Charlier était utilisée pour soigner une malformation du pied appelée encastelure”, que la "malformation" en question dite encastelure est générée par le ferrage qui comprime le sabot, l'empêche de fonctionner normalement, crée des pathologies (naviculaire, déformation, atrophie, etc.) et force le pied à fonctionner à l'envers: un pied nu non ferré pose le talon en 1er comme chez tous les animaux alors que ferré il pose la pince en 1er et le talon en second, ce qui est contre-nature et crée des dommages.



Le ferrage Charlier avait donc pour but de laisser le dessous du pied (talon, fourchette, sole) en contact avec le sol comme il se doit sur un pied nu (sans excédent de paroi) afin qu'il refonctionne normalement tout en étant anti-dérapant de part sa portance sur les pavés citadins. Donc de guérir le pied des soucis dus au ferrage, ce dernier étant une nuisance dite "nécessaire", aucune représentation (surtout d'époque) de sabot non ferré n'est juste, vu qu'il a été déformé et atrophié par le ferrage effectué souvent dès le plus jeune âge: talon haut, étroit et sabot plus large devant que derrière alors que c'est l'inverse, les talons doivent être bas et plus larges que l'avant, la base du mécanisme se situant là. Bref, Charlier tentait un retour à la normale comme il pouvait avec les moyens de l'époque, ses réflexions sont justes : Recueil de médecine vétérinaire : Page 738 jusqu’à la page 755 : Explications, témoignages et réflexions de Mr Charlier

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6242638x/f50.image.r=boutoir.langFR

 

Il fallait poursuivre en enlevant les fers, il n'était pas loin de pratiquer ce qui doit être, tout ce qu'il décrit peu être obtenu avec des parages appropriés (pas des parage de prairies ou d'herbage qui n'ont rien à voir avec des parages de podologues équins), hélas on en est revenu aux prothèses diaboliques, pauvres chevaux!



 



De nos jour les mentalités évoluent, on se rend compte que les chevaux peuvent évoluer sans fer, en endurance, obstacle, dressage, course, du moment où un parage podologique (il y a des formations longues diplômantes qui commencent à émerger en France après les USA, on est toujours un pays en retard) est effectué correctement dans le but d'obtenir ou de ré-obtenir (des mois de transitions sont nécessaires après déferrage) des sabots normaux avec une système circulatoire non astrophié, ce qui forcément influe le reste du corps: circulation sanguine améliorée, locomotion fluide, maladies évitées ou aténuée (fourbure moins grave sur pieds paré non ferré) .... Bref, ce type de ferrage était pointu, délicat, donc n'a pas perduré.... Dommage, ça aurait été un bon début vers le pied normal.



 



Au fait je fais partie des convaincus du pied nu !



j'ai des chevaux qui randonnent sur des cailloux pieds nus, je pare juste mes chevaux qui ont de très beaux pieds, ferai appel à un pareur DAEP s’il y avait un souci non gérable, ne les ferrerai plus jamais et je suis heureuse quand je vois des maréchaux de formation abandonner les fers lorsqu'ils découvrent le pied nu et disent ne plus jamais poser de fers car en leur âme et conscience ils en sont incapables tellement ça va à l'encontre de la bonne santé du pied. Alleluia ! "


Voilà, j'ai jeté un pavé dans une mare sur un forum où des vétos et maréchaux vont... lol! 


Dernière édition par JadeCB le Mer 18 Mar 2015 - 4:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Jeu 12 Juin 2014 - 16:14

Voir le modus operandi très détaillé du ferrage Charlier ici, page 142 à 148
http://books.google.fr/books?id=KU5xBy8TQwYC&pg=PA133&hl=fr&source=gbs_selected_pages&cad=3#v=onepage&q&f=false


pied ferré Charlier (désolée, c'est pas grand, j'ai dû extraire la photo de l'autre forum, pas trouvée sur le net!):




la feuillure destinée à recevoir le fer Charlier:




section:


Dernière édition par JadeCB le Mer 18 Mar 2015 - 2:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Jeu 12 Juin 2014 - 16:16

la renette spéciale appartenant à un collectionneur du forum d'outils:










Dernière édition par JadeCB le Jeu 12 Juin 2014 - 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Jeu 12 Juin 2014 - 16:17

boutoirs spécifiques et fer Charlier appartenant à un autre membre du forum La Guignette

Ce fer est étroit 12mm X 13mm environ - Lisse sans pinçon  








Dernière édition par JadeCB le Jeu 12 Juin 2014 - 16:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Jeu 12 Juin 2014 - 16:19

et un superbe boutoir Charlier appartenant à un autre:












Dernière édition par JadeCB le Jeu 12 Juin 2014 - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Jeu 12 Juin 2014 - 16:20

Extraits:
"Le pied ferré système Charlier (nom de l'inventeur de cette façon de ferrer), a pour avantage de laisser l'intégralité des parties inférieures du pied en contact avec le sol (pavé des rues) et ainsi d'assurer une meilleure stabilité à l'appui de pied du cheval. Ferrure dite de luxe vu la complexité de sa réalisation pour des mains non expertes. 

Pierre Charlier, né à Boult-sur-Suippe, le 4 juillet 1814, décédé dans sa commune natale le 15 mars1893.
Fils d’un maréchal-ferrant de Boult-sur-Suippe, il exerça comme ouvrier la profession paternelle, de 14 à 20 ans. Son habileté et son intelligence le firent remarquer de M. Bouley, un vétérinaire renommé, qui le prit comme élève et lui fit suivre les cours de l’école d’Alfort. À 25 ans, il avait obtenu son diplôme, et dès lors exerça cet art en praticien et en chercheur. Inventeur de la ferrure Périplantaire, qui prit le nom de ferrure Charlier (Brevet déposé les 12 avril & 8 décembre 1864).
Il exerça comme Vétérinaire à la Compagnie Impériale des voitures de Paris. "


Dernière édition par JadeCB le Jeu 12 Juin 2014 - 17:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Jeu 12 Juin 2014 - 17:10

Extraits:
"A l'époque la plus grande hantise des cochers était la chute des chevaux rendu glissant par l'usure de la ferrure et par l'humidité. Lafosse père, maréchal au écuries du roi ,en 1756 s'était déjà penché sur la question dans son ouvrage '' Nouvelle pratique de ferrer les chevaux de selle et de carrosse, afin de les rendre fermes en tout temps sur le pavé sec, ce qu'on appelle vulgairement plombé '' préconisé la pose d'un fer dit en croissant qui avait pour résultat de laisser les parties postérieures du pied libres de toute protection métallique et donc ainsi permettre aux talons et à la fourchette un meilleur contact avec le sol et de rendre le pied moins glissant.
Mr Charlier Vétérinaire à la Compagnie Impériale des voitures de Paris,était donc par cette position des plus impliqué. D'un esprit créatif et passionné il mit tout en œuvre, malgré la critique de la vétérinaire émergente, pour mettre sa '' ferrure périplantaire'' en place au sein de cette compagnie ."



"Le comment de la ferrure de Charlier,  page 428 à 434. Elle est citée aussi à la page 397 et on peut lire de très intéressants écrit à partir de la page 390 sur les méfaits de la ferrure d'époque lourde et large (similaire à l'actuelle!) causant des encastelures, des atteintes, des seimes, etc., vus par Lafosse qui propose un ferrage précurseur en 1756, plus léger, en croissant et qui laissait les talons au contact ainsi que la fourchette dans le but d'être anti-dérapant et de fonctionner normalement :"
http://ia700605.us.archive.org/26/items/histoireduharnac00megn/histoireduharnac00megn.pdf

comparaison en section de la méthode Lafosse à gauche et Charlier à droite


Dernière édition par JadeCB le Jeu 12 Juin 2014 - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Jeu 12 Juin 2014 - 17:16

en Anglais (très intéressant car plus ouverts que les français sur la question !), page 574 à 596 (traduire avec un logiciel pour les non-bilingue), « Fers à cheval et ferrage de cheval : leur origine, histoire, utilisations et abus » par George Fleming, 1869



 http://en.wikisource.org/wiki/Horse_shoes_and_horse_shoeing:_their_origin,_history,_uses,_and_abuses/Chapter_XIII


Extraits pour mettre en appétit:

 

To a wonderful extent, it has been otherwise with a shoe and method of shoeing which, perhaps, more than any other in this century, has attracted public attention. In 1865, M. Charlier, a veterinary surgeon in Paris, brought to notice a patented method of shoeing which he designated 'periplantaire.' It proved to be the greatest innovation on the established routine of the age, so far as the farrier's art is concerned. And yet, after all, like the 'ferrure Benjamin,' the 'ferrure Charlier ' in France is but a page of old Lafosse's treatise, which the oftener we read, the more we wonder at the existence of the grossest absurdities in shoeing, and at the presence of painful and destructive diseases that ruin the horse and prove sad sources of bewilderment to his owner.


À une merveilleuse mesure, cela a été autrement avec une chaussure et une méthode de ferrage que, peut-être, plus que n'importe quel d'autre à ce siècle, a attiré l'attention publique. En 1865, M. Charlier, un chirurgien vétérinaire à Paris, a fait remarquer une méthode brevetée de ferrage qu'il a désigné 'periplantaire'. Il s'est avéré être l'innovation la plus grande sur la routine établie de l'âge, autant que l'art du maréchal-ferrant est concerné. Et pourtant, après tout, comme le ' ferrure Benjamin, ' le ' ferrure Charlier ' en France n'est qu'une page du traité du vieux Lafosse, que plus nous lisons, plus nous nous inquiétons de l'existence des absurdités les plus brutes dans le ferrage et de la présence des maladies douloureuses et destructives qui ruinent le cheval et causent les tristes sources de confusion à son propriétaire.




This authority concludes, that whether the preplantar system of shoeing succeed, or, like so many other systems, fail, its inventor had none the less done good service, in showing what was vicious in the present mode of French shoeing, and how easy it was to benefit horses by making their shoes lighter; already, the opponents of the new method were beginning to see the advantage of reducing the metallic surface, and that this narrowing of the shoes was entirely due to the example given by M. Charlier.


Cette autorité conclut que si le système périplantaire de ferrage réussit, ou, comme tant d'autres systèmes, échoue, son inventeur avait néanmoins fait le bon service, dans la démonstration de ce qui était vicieux dans le mode présent de ferrage français et comment facilement il devait profiter aux chevaux en faisant leurs fers plus léger; déjà, les adversaires de la nouvelle méthode commençaient à voir l'avantage de réduire la surface métallique et que ce rétrécissement des chaussures était dû grâce à l'exemple donné par M. Charlier.


 

Despite the opposition offered to M. Charlier's innovation, it made progress on the continent, and attracted much attention; though it has scarcely been noticed in England. The inventor, if such a designation may be applied, was liberally rewarded by the French Government, and his method of shoeing obtained for him marked honours at the Paris Exhibition of 1867. It has received the highest measure of praise from the principal veterinary teachers of France, among whom were MM. Bouley and Gourdon; in Italy, Professors Bassi and Demarchi, of the Turin veterinary school, have commended it; and in Spain, Professor Bellido, chief of the veterinary school of Cordova, has acknowledged its merits.[
 

Malgré l'opposition à son innovation, M. Charlier a fait des progrès sur le continent et a attiré beaucoup d'attention; quoiqu'on l'ait à peine remarqué en Angleterre. L'inventeur, si une telle désignation peut être appliquée, a été libéralement récompensé par le Gouvernement français et sa méthode de ferrage obtenu pour lui des honneurs marqués à l'exposition de Paris de 1867. Il a reçu la mesure d’éloge la plus haute des professeurs vétérinaires principaux de la France, parmi qui étaient le MM. Bouley et Gourdon; en Italie, les Professeurs Bassi et Demarchi, de l'école de vétérinaire de Turin, qui l'ont recommandé; et en Espagne, Professeur Bellido, le chef de l'école vétérinaire de Cordova, a reconnu ses mérites.
Revenir en haut Aller en bas
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Jeu 12 Juin 2014 - 17:24

Revenir en haut Aller en bas
batbatheni
Modérateur
avatar

Masculin
Age : 74
Chèvre
Nombre de messages : 400
Date de naissance : 30/03/1943
Emploi : vieux grincheux
Date d'inscription : 03/06/2013

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Ven 13 Juin 2014 - 11:56

Très intéressant, malgré quelques recherches, je n'étais jamais tombé là dessus...

Ceci dit, le chanfrein qu'il faut faire pour une telle ferrure me semble assez difficile à réaliser, mais cela prouve une connaissance du fonctionnement du pied que l'on a actuellement perdue sous nos latitudes.
Ramey signale qu’antérieurement, on ne ferrait pas fer à fer toute l'année, mais que l'on profitait de la morte saison pour déferrer et permettre aux structures internes de se reconstituer, et ce, pour des chevaux qui bossaient plus que la majorité des ferrés actuellement....

Bref !
Revenir en haut Aller en bas
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Sam 14 Juin 2014 - 15:57

C'est fou de constater qu'il y a + de 250 ans ils étaient sur la bonne voie...
Les témoignages de Lafosse sur des chevaux boiteux, dû à la forme des pieds déformés par le ferrage (souvent lourd et large, car il y avait pas mal d'importation de chevaux hollandais et les français ont copié leur type de fers), guérits par ses soins en deferrant, feraient bien de faire réfléchir + d'1 maréchal...

Hélas ils étaient ferrés à la méthode Lafosse, qui permettait le contact de l'arrière du pied et de la fourchette, donc élargissement, puis une fois quasi normaux, retour aux écuries du roi, referrés.... bououououh, snif  No 
Revenir en haut Aller en bas
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Lun 16 Juin 2014 - 10:35

Dans la catégorie stupidité, voici une aberration de ferrage spécial show pour les percherons américains (le tennessee walking horse souffre aussi de ce type de connerie, brûlures à l'acide et tabassage en plus!), ils rendent leurs pieds palmés pour faire lever haut les jambes!!!!!!!  
http://percheron-international.blogspot.fr/2010/11/des-palmes-peu-academiques.html
Revenir en haut Aller en bas
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Jeu 4 Sep 2014 - 16:33

sup


Dernière édition par JadeCB le Ven 19 Sep 2014 - 2:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Iseult



Féminin
Age : 44
Buffle
Nombre de messages : 143
Date de naissance : 19/05/1973
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Ven 5 Sep 2014 - 12:42

Intéressant merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Ven 19 Sep 2014 - 2:57

En feuilletant un vieux catalogue, le Moseman, j'ai vu des fers écarteurs... Shocked
C'est à dire que pour désencasteler et élargir le sabot, ces cons là laissaient le fer et un principe d'écarteurs dessous, avec des tiges ou système de vérin à vis... Voir les 3 avants-derniers de cette planche

Quant on voit qu'un pied déferré s'élargit facilement au bout de quelques semaines...Pourquoi ce non-sens?
Ca me sidère.... Mais plus rien de m'étonne presque dans la stupidité humaine....
Revenir en haut Aller en bas
Iseult



Féminin
Age : 44
Buffle
Nombre de messages : 143
Date de naissance : 19/05/1973
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Ven 19 Sep 2014 - 9:18

Oui c'est parfois fou de se dire qu'une solution simple et naturelle est devant nos yeux et qu'on ne la voit pas mais je pense que ça arrive bien plus souvent qu'on ne le pense Wink
Revenir en haut Aller en bas
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Ven 19 Sep 2014 - 13:05

oui, tout-à fait d'accord avec toi, et pour pleins de choses Wink
Revenir en haut Aller en bas
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Jeu 19 Fév 2015 - 11:32

C'est bizarre, les pareurs n'en parlent pas... Pourtant ça ouvrirait plus les yeux des maréchaux sur le bénéfice du pied nus!
Revenir en haut Aller en bas
grillotte



Féminin
Age : 54
Chat
Nombre de messages : 395
Date de naissance : 21/09/1963
Emploi : Soins naturels du cheval/chien & podologue equin diplômée, entreprise phyto/EMa..., analyse de poils et bcp plus
Date d'inscription : 01/07/2014

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Jeu 19 Fév 2015 - 22:30

C'est super tes recherches Jade. 
Tu trouveras peut être aussi des informations sur le vétérinaire Bracy Clark,  début 1800. Il a prouvé par plein de recherches à quel point le ferrage est nocif. Ses recherches n'ont pas trouvé des oreilles ouvertes au Royal College Vétérinaire, ça n' "arrangait" pas le corps vétérinaire. Ses résultats, à l'époque vien entendu pas publiés, n'ont pas été complètement perdu et existe encore aujourd'hui. Dr. Strasser a continué ses récherches, les a approfondi et a passé 30 ans dans sa vie avec la recherche et la rebilitation. Les bases existent déjà depuis 1800 et jusqu'à 1975-80 l'alignement osseux enseigné, au moins en Allemagne, était correct. Depuis les années 80 celui a changé et depuis les chevaux montrent bcp de problèmes de locomotion. Les anciens manuels et les nouveaux montrent de grandes différences. 
Contrairement à ce que tu vis apparemment, j'en parle assez souvent car cette "innovation" du pied nu n'est pas si innovative ce qu'on pense. Aujourd'hui -mais certainement déjà à l'époque même si moins qu'aujourd'hui- c'est le cadre de du cheval, les conditions dans lequelles il vit, qui ne sont pas à négliger car ils jouent un rôle très important. Le "monde" du cheval ne lui offre souvent pas dont il a besoin par sa nature, hélas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.happyquus.com
grillotte



Féminin
Age : 54
Chat
Nombre de messages : 395
Date de naissance : 21/09/1963
Emploi : Soins naturels du cheval/chien & podologue equin diplômée, entreprise phyto/EMa..., analyse de poils et bcp plus
Date d'inscription : 01/07/2014

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Jeu 19 Fév 2015 - 22:33

Ah oui et comme tunaimes bien lire en anglais, en novembre l'année passée un livre était publié:
The first Vet, linda chamberlain ( je crois). Je suis en train de le lire actuellement, c'est la vie de Bracy Clark .... Tu le trouveras sur amazon. Ça vaut le coup.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.happyquus.com
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Jeu 19 Fév 2015 - 23:19

Merci beaucoup Grillotte pour toutes ces infos, je vais avoir à potasser encore plus... cool! flower
Revenir en haut Aller en bas
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Jeu 26 Fév 2015 - 14:40

Au fait, les maréchaux n'ont jamais pensé (si on considère leur logique de ferrer évidemment) à poser des fers articulés...? Permettant au sabot de bouger... Ou des fers en 3 parties (pince, quartier/mamelle).... Ca aurait limité les encastelures peut-être... Bizarre.. Devaient penser que ça bougeait pas ce truc-là lol!


Hors on constate à l'impact une différence d'1mm et des poussières en écartement...

Puis encore de nos jours un sabot ferré et encastelé, fourchette pourrie, n'est pas vu comme déformé et malade, alors! Et on va voir de la pub pour des produits miracles contre les infections de fourchettes (sur des pieds ferrés, déformés et forcément de chevaux en box).... Le changement c'est pour quand Rolling Eyes ....
Revenir en haut Aller en bas
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Ven 27 Fév 2015 - 19:45

Je viens de voir ça, un fer partiel, le barefoot Tip, juste pour la pince! C'est fait pour les pieds qui n'ont pas de sole assez épaisse.... Dans les cas où l'utilisation d'hippossandales ne peut être faite.... Où pour les pieds des chevaux à qui les gens ne laissent pas le temps de se renforcer et sont impatients de les utiliser en concours en fait (ma traduction perso!)....
Il est dit que ça protège, sans affecter la fonction du pied... Mouais... Mais cela ne risque-t'il pas de déséquilibrer en sur-élevant l'avant par rapport à l'arrière? Parce quand on voit l'excés de talons qui est laissé pour compenser le déséquilibre (stabilité), du coup la fourchette n'est plus en contact... Alors peut-être qu'exceptionnellement c'est moins nocif qu'un fer... Mais utilisé avec extrême parcimonie... Et franchement si le pieds nu est correctement entretenu, je vois pas comment ils peuvent arriver à garder assez de matière en talons comme sur la photo!!! Sinon avec des talons bas, ça ne marche pas, c'est contre-indiqué ils disent... Tu m'étonnes!
Je me trompe peut-être, mais est-ce que ça ne causerai pas une extra-pression sur le toe callus (sole) si les talons ne sont pas suffisamment hauts ...
Ca doit être rectifié toutes les 4-6 semaines (ben oui!)
Ne pas utiliser si on suspecte une fourbure (sans blague?, je vous dis pas le supplément de pression!)
Autres noms:tap shoes, nudie shoes, poverty shoes...

http://www.barehoofcare.com/barefoot_tips.html

Enfin, voyons le bon côté, si ça remplace les fers chez les incurables et inconditionnels du ferrage, ma foi pourquoi pas.....
Pour ceux qui veulent continuer à monter en ferrant, visser des crampons (ça doit être possible...)
Hum...
Version moderne de la ferrure Charlier hé hé! Pas pour moi!
Revenir en haut Aller en bas
grillotte



Féminin
Age : 54
Chat
Nombre de messages : 395
Date de naissance : 21/09/1963
Emploi : Soins naturels du cheval/chien & podologue equin diplômée, entreprise phyto/EMa..., analyse de poils et bcp plus
Date d'inscription : 01/07/2014

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Ven 27 Fév 2015 - 23:41

Encore une invention de plus...
Perso, je ne trouve pas intéressant cette idée car les bras de levier pas bon du tout!

EasyCare inc ont inventé et mis sur le marché l'an dernier une protection de sabot qui ressemble à un fer mais qui permet le mécanisme du sabot, donc pendant la transition certainement mieux que ce "Tip" chez barefoot...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.happyquus.com
JadeCB

avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 891
Date de naissance : 17/10/1979
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   Sam 28 Fév 2015 - 0:57

C'est clair, ça me semble pas bon non plus...

De chez EasyCare... Lequel? Mais comment ils fixent ça? Colle?
http://www.easycareinc.com/
Ca serait pas ça?
https://www.youtube.com/watch?v=9XOnsSITm5o&feature=youtu.be
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chainon manquant entre ferrure et pied nu ! Les ferrures articulées, périplantaires, expansibles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AZUR CHEVAL NATURE :: Le parage naturel et le cheval sans fers :: Discussions autour du parage naturel et du cheval pieds nus (Méthodes, solutions et outils pour parvenir au pied nu)-
Sauter vers: