AZUR CHEVAL NATURE
Bonjour!

Bienvenue sur Azur Cheval Nature.
La thématique de ce forum est le cheval au naturel. Les sujets s'y rapportant sont le cheval pieds nus et le parage naturel, les besoins fondamentaux du cheval, son alimentation idéale, les soins au naturel et une autre approche de l'équitation avec application de l'éthologie, monte sans mors, pour une meilleure relation.
Venez prendre conseils, vous documenter et partager avec nous.
Bonne visite sur ce forum en espérant qu'il soit pour vous un moment agréable.
Amicalement,
Rikounette, créatrice et administratrice ACN

AZUR CHEVAL NATURE

Thématique du forum: le cheval au naturel dans tous ses états (pieds nus, équitation naturelle, alimentation, soins)
 
AccueilAccueil  Portail ACNPortail ACN  S'enregistrerS'enregistrer  Carte de localisation des membresCarte de localisation des membres  Connexion  Le Blog Azur Cheval NatureLe Blog Azur Cheval Nature  
Bonjour! Bienvenue sur Azur Cheval Nature. La thématique de ce forum est le cheval au naturel. Les sujets s'y rapportant sont le cheval pieds nus et le parage naturel, les besoins fondamentaux du cheval, son alimentation idéale, les soins au naturel et une autre approche de l'équitation avec application de l'éthologie, monte sans mors, pour une meilleure relation. D'autres sujets divers et variés en dehors de la thématique sont aussi abordés. Venez prendre conseils, vous documenter et partager avec nous. Bonne visite sur ce forum en espérant qu'il soit pour vous un moment agréable. Amicalement, Rikounette, créatrice et administratrice ACN
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Poney qui tire à gauche à l'attelage
Mar 18 Juil 2017 - 13:40 par tornadette

» comparaison du pied de ma juju deferré et maintenant pied nu
Lun 17 Juil 2017 - 14:38 par tornadette

» Belle pouliche demi-trait OC - 77 Nord
Ven 7 Juil 2017 - 17:51 par Euryale

» Taons...
Mer 21 Juin 2017 - 16:02 par JadeCB

» Ou acheter une bonne rape de qualité ?
Lun 19 Juin 2017 - 22:29 par QUARLA

» contre les mouches plates et taons
Lun 19 Juin 2017 - 21:10 par JadeCB

» Registre d'élevage
Lun 19 Juin 2017 - 13:02 par patrice de toffol

» Fourchettes beaucoup trop courtes, elle boitille
Sam 17 Juin 2017 - 16:01 par Anyanka

» Animaux compatible avec les chevaux
Mer 14 Juin 2017 - 7:36 par sharlie

Nouveaux messages depuis votre dernière visite

Pour suivre le fil, c'est par là!


Partagez | 
 

 Podologie équine appliquée - Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE d

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
labretonne

avatar

Féminin
Age : 40
Serpent
Nombre de messages : 106
Date de naissance : 24/02/1977
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Podologie équine appliquée - Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE d   Mer 26 Sep 2012 - 14:53

Voilà un article récupéré que je voulais vous faire partager....


Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE du Grand Poitiers ci-dessous. Le CE organise une conférence publique sur le sujet le 16 novembre, le soir.

Point cavalerie pieds nus
Septembre 2012

...Historique
Le point de départ du projet « locomotion sans fers» est la mise en place de la charte qualité au Centre équestre. Pour prévenir et réduire les accidents de nos pratiquants l’équipe avait décidé de mettre en place un ensemble de corrections dans la gestion de nos équidés. Parmi ces correctifs, il a été décidé de permettre aux chevaux de vivre dehors, en groupe, à certains moments de la semaine (voir en annexe : le document de suivi du projet qualité de vie).
Pour éviter que les éventuels coups portés ne soient trop graves nous les avons déferré des postérieurs. Nous aurions du le faire plus tôt, pour réduire l’impact des coups sur les agents et les cavaliers.
Nous aurions pu en rester là. 2 fers aux antérieurs, rien aux postérieurs.
Mais des parents de cavaliers, parmi lesquels plusieurs universitaires, nous ont interrogé : pourquoi avoir déferré derrière ? Si cela n’empêche pas les chevaux de fonctionner, pourquoi les conserver aux antérieurs ?
Comme les éléments de réponse n’allaient pas de soi et qu’il est difficile de répondre à un usager du service public, par ailleurs chercheur : « on a toujours fait comme ça, pourquoi changer ? » ou « occupez-vous de vos affaires, nous sommes les spécialistes ». Nous avons choisi de ne pas répondre et promis de creuser la question afin de leur apporter une réponse plus construite.
Comme l’ensemble des lectures disponibles constatait qu’il s’agit d’un mal nécessaire, mais que rien ne semblait s’opposer à une expérience, nous avons engagé un projet avec deux objectifs :
• Voir s’il est possible de gérer une transition pour une cavalerie entière sans trop perturber le fonctionnement normal d’un centre équestre
• Voir les usages qui sont possibles sans artefact et réfléchir quand c’est nécessaire à une solution alternative qui ne présenterait pas les inconvénients du fer (intrusion, rigidité, tenue de route, installation permanente, etc.)

Il n’a jamais été question pour nous de dire que la totalité des chevaux devait pouvoir fonctionner pieds nus quelque soit l’activité.

Notre « intuition » initiale qui s’est confortée avec le temps était qu’à l’inverse, une protection permanente n’était pas justifiée dans la majorité des situation d’usage que nous avions (nous ne parlions que de nos usages au Centre équestre : équitation sur sol sable, cross sur tout type de sol, ballades tranquilles y compris en milieu urbain, POR et PTV sur tout type de sol). Et que si protections il devait y avoir elles devaient répondre, en 2012, à des cahiers des charges précis. Pour un usage donné, quel artefact faut-il ajouter au cheval pour le protéger contre l’abrasion, améliorer l’absorption des chocs, ou encore son adhérence. Par hypothèse, le cahier des charges pour un cheval utilisé essentiellement sur du sable ne peut pas être le même que pour un cheval de grande randonnée, un cheval de saut d’obstacles ou un cheval engagé dans une endurance de 120 kilomètres.

Nous aurions pu ne tenter l’expérience que sur un lot de chevaux. Nous avons préféré essayer sur tout le groupe, pour aller plus vite, et surtout pour élargir la base des cas de figure (plus de races, des chevaux d’âge différents, etc.) et avoir le plus vite possible un retour sur expérience le plus riche possible.

Méthode
Choix des intervenants
Nous aurions pu nous rapprocher de « pareurs naturels » pour accompagner notre démarche.
Nous avons préféré travailler avec notre maréchal ferrant habituel. Plusieurs raisons à cela :
• Son scepticisme à l’origine nous obligerait à avancer progressivement, à sa vitesse. Le projet resterait les pieds sur terre.
• Nous avions besoin de sa « main », et surtout de ses connaissances sur le pied, la locomotion des chevaux
• Il fallait éviter le message selon lequel l’entretien d’une cavalerie pieds nus supprimerait le travail du maréchal.
• En cas de succès, son témoignage rassurerait les inquiétudes et dédramatiserait le sujet (il y a plus que la tension entre l’UFM et les pareurs…)

Depuis le début de l’expérience pieds nus, le maréchal référent est Micaël Sarrazin (titulaire d’un BEP de maréchalerie et praticien depuis 10 ans). Il est secondé par Véronique Séguret, un agent du Centre équestre.

Ils travaillent sous la supervision du Dr Frank De Craene, vétérinaire référent du Centre équestre. Le projet a été présenté au professeur Jean-Marie Denoix, directeur du CIRALE (ENV de Maisons-Alfort) qui a validé le protocole de suivi du déferrage.

Protocoles
Seul le groupe dit « technique », 15 unités utilisés en G5 et + a fait l’objet d’un protocole « lourd ». Le reste des chevaux a été déferré suivant un protocole de parage défini en interne.
Le protocole pour le groupe technique a été validé par les deux vétérinaires superviseurs.
• Démarrage 1er octobre 2010, chevaux deferrés des postérieurs
• Radio numérique face et profil de l’antérieur gauche (avant déferrage, à M + 6, M + 12 et M + 18 (radio de profil avant déferrage. Radio de face).
• Examen ostéo, aux mêmes fréquences
• Photo des antérieurs, vue de dessous et latérale, avant déferrage puis à chaque parage. A chaque étape avant et après parage.
• Vidéo : cheval en mouvement sur le cercle : longe de 3,5 mètres, 2 tours à chaque main, au trot, sol dur : avant déferrage, puis après puis M + 6, M +12, M +18 + vue de face au pas et vue de profil pas et trot.
• Caméra rapide : posé au pas, trop, galop, avant, 6 mois, 12 mois (équipe de Patrick Lacouture, UMR 6610, Université de Poitiers)
L’absence de moyens spécifiquement affectés à ce projet nous a obligé à faire avec les budgets habituels. Notamment nous n’avons pas pu faire les images haute vitesse.


Calendrier
• Le 1er août 2010 tous les chevaux ont été déferrés des postérieurs
• Un 1er groupe d’une quinzaine d’individus a été entièrement déferrée au cours de l’été 2010
• Le reste de la cavalerie a été déferré des antérieurs par petits groupes : pour ne pas risquer d’immobiliser trop de chevaux au même moment, dès la rentrée 2010
o 1er groupe: déferré le 18 Novembre 2010
o 2ème groupe: déferré le 16 Décembre 2010
o 3ème groupe: 8 août 2011, tous les chevaux sont pieds nus
• 1er juillet 2011 : tous les chevaux sont pieds nus
• 1er juillet 2012 : tous les chevaux sont pieds nus depuis au moins un an et fonctionnent

Bilan à 2 ans
La cavalerie du Centre Equestre de Grand Poitiers est composée de 45 chevaux et poneys, la totalité de cette cavalerie pieds nus, répond totalement aux besoins de l’école.
La moitié de ces chevaux participent à des compétitions de CCE et Trec (niveau club et Amateur) dont le champion de France club élite 2012 et une médaille d’argent en CCE club 1.

Les avantages sont nombreux :
• Réduction du risque en cas de coup porté (pour les chevaux, comme pour les humains)
• Beaucoup moins de chevaux arrêtés le lundi matin en retour de pré (perte d’un fer)
• Réduction des boiteries
• Disparition de toutes les pathologies liées aux atteintes en activité comme en transport
• Amélioration de l’adhérence sur sol bitume (circulation du Centre équestre, environnement urbain)
• Les Trecistes sont moins pénalisés (perte de fers et risque d’élimination)
• -25% du budget maréchalerie

Ce que nous n’appréhendons évidemment pas à ce stade sont les impacts sur la santé des équidés, sur leur éventuelle longévité, etc.

Les difficultés rencontrées :
• pour des questions de disponibilité de l’équipe et du vétérinaire, le protocole notamment les radios numériques régulières n’a pas été complètement respecté
• L’utilisation des hipposandales reste à automatiser
• 2 ou 3 chevaux ont été plus difficiles à gérer :
- Osiris : déferrée en juillet 2010, a montrée une sensibilité des pieds antérieurs, sans amélioration, Les radios des pieds antérieurs ont permit de constater que l’épaisseur de la sole était très fine, ce qui rendait cette jument très sensible sur tous types de terrains, entraînant raideurs musculaires et dorsalgies. La pose de résines et de fers plastiques collé et des séances d’ostéopathie l’ont aidé à effectuer la transition pieds nus.

- Oxygen : subit régulièrement des inflammations chroniques des pieds antérieurs, en l’état actuel et avec les éléments dont nous disposons, elle serait sujet à une fragilité métabolique (syndrome métabolique équin), ceci la rendant sensible à toutes modifications de l’alimentation. Les radios de ses pieds antérieurs on montrées une légère bascule de la troisième phalange sur un pied.

Il s’agit la donc d’adapter le régime alimentaire, en évitant les apports trop riches en sucre, il est donc nécessaire de tremper les rations de foin enrubanné.
Lors de ces quelques crises la pose de chaussures Epona shoes (fers ronds en plastique avec maintien au niveau de la fourchette) a été nécessaire.

Les inconvénients :
• Les chevaux pieds nus sont plus sensibles aux cailloux que les chevaux ferrés lors de leurs déplacements en extérieur lorsqu’ils ne sont pas protégés
• Les protections alternatives (hipposandales) sont encore compliquées à mettre correctement par tous les cavaliers
• A ce stade et avec les moyens techniques actuels limités, il n’est pas possible par un parage d’obtenir une réponse thérapeutique suffisante pour certaines corrections orthopédiques nécessaires.

Ce que nous avons appris :
- plus l’environnement du cheval est propice à son déplacement, plus rapide est la transition, et plus durable seront ses effets. Nos chevaux ne bougent pas assez. Et quand ils bougent ils évoluent en ligne droite, sur des sols plans. Il semble que les paddocks actifs (type paddock paradise, en pente, avec des sols variés à dominante dure, seraient les conditions idéales).
- plus le cheval a été ferré tôt, c’est-à-dire avant sa croissance complète, plus la transition sera difficile : rééquilibrage des différentes parties internes du pied
- il nous a été difficile de distinguer par races, même si les races poneys, même de grande taille sont plus facilement à l’aise sans protection
- un parage progressif est nécessaire (voir sur le blog du Centre équestre, le compte-rendu de la méthode utilisée)
- l’hygiène du pied est un facteur clé de succès. Un des ennemis du pied reste certaines bactéries anaérobies dont il faut éviter le développement (qualité des sols ,des litières, mises à l’air des lacunes)

La suite
L’expérience pieds nus se poursuit, certains points méritent d’être approfondis, notamment :
• nos chevaux ne bougent pas assez
• nous devrions pouvoir améliorer la prévention des 3 ou 4 cas d’infection des lacunes médianes repérés annuellement (sur presque 50 équidés)
• nos personnels enseignants et nos cavaliers n’ont pas encore intégré les changements nécessaires (curage, contrôle visuel, mise des boots, gestion du cheval en déplacement, etc.)


Plan d’action juillet 2012 – juin 2014

Renforcer et sécuriser les compétences en parage
Véronique Séguret y a participé à deux sessions de préparation au DAEP en 2012.
Micaël Sarrazin suivra une formation en mars 2013.
Ils seront accompagnés d’autres praticiens : Aurélie MATERN, diplômée KC Lapierre, maréchaux intéressés, etc.
La formation de tout le personnel du Pôle Cheval par Véronique Séguret, organisée en 2 demi-journées est prévue les 20 et 27 septembre.
Micaël et Véronique écriront un document permettant l’information des cavaliers sur les bonnes pratiques et les points de vigilance.
Une formation des moniteurs est prévue le 16 novembre.

Evaluation de nos chevaux
Tous les chevaux seront évalués selon le Spectrum of Usability (il sert à évalué la santé du pied en notant de 1 à 10, les 7 structures fondamentales). L’objectif étant pour nous d’augmenter la note de départ de 2 points, sur les 2ans à venir.
Nous mettrons en place en 2013 deux types d’évolution : des images haute vitesse pour évaluer la locomotion des chevaux, une évaluation par des cavaliers de l’ENE (si possible).
Pour cela nous aurons besoin :
- de stabiliser nos calendriers de parage (fréquence 4 semaines, articulation avec les compétitions)
- d’augmenter le temps de déplacements libres (objectif 84 heures)
- d’améliorer les soins des pieds : formation équipe pôle, moniteurs, cavaliers (notamment sur la prévention des infections de la lacune médiane)
- d’utiliser le couloir de galets a minima pour le groupe technique : à l’aller et au retour
- améliorer l’entretien des litières : ramassage crottins ? changement de litière ? a minima pour les chevaux sensibles à leur environnement
- de continuer le travail sur les dorsalgies (adaptation de selles, ostéo)
- de réorganiser le travail des chevaux : assouplissements et intégrer des déplacements en courbe (8 de chiffre pendant les détentes et les activités

Besoins matériels
Le besoin en matériel et produit de soins est coordonné par Véronique qui en fait la demande à Micaël.
Suite à l’ouverture de la nouvelle sortie de l’écurie bleue, la maréchalerie sera réaménagée pour permettre de travailler en sécurité avec 2 chevaux en même temps et d’avoir un rangement fermé à clés.
Les maréchaux des propriétaires du centre équestre devront désormais utiliser ce local.

Conférence
Comme tous les ans depuis le début de l’expérience pieds nus, une conférence sera organisée, elle aura lieu au mois d’octobre.


Développement de l’expérience
Parmi les pistes qu’il nous faudrait creuser ces deux prochaines années :
• formaliser un protocole de déferrage pour le mettre à disposition des cavaliers ou des structures qui souhaiteraient se lancer dans cette expérience ;
• travailler avec les fabricants de chaussures pour les améliorer et disposer d’alternatives à la ferrure classique de sorte à la fois à protéger, améliorer l’adhérence et éventuellement augmenter la capacité d’amorti du pied ;
• travailler avec les organisations professionnelles des métiers de la locomotion : maréchaux, pareurs, pour aider à dépassionner le débat et avancer ensemble dans le seul souci de la locomotion du cheval ;
• engager un travail de recherche sur la mesure de l’adhérence d’un cheval au galop, en faisant varier le type de protection et les types de sol (à l’abord ‘un obstacle fixe ou mobile et à la réception) ;
• pour les pathologies de la locomotion, un travail de rapprochement avec les spécialistes de médecine humaine pourrait permettre d’élargir l’arsenal thérapeutique : mesures d’appui, moulage, semelles thermoformées, etc.

Poitiers, le 21 septembre 2012

Claire Painault, coordonnatrice du pôle chevaux
Véronique Séguret, responsable du projet
Mickaël Sarrazin, maréchal-ferrant
Franck De Craene, vétérinaire
Jean-Louis Schaff, directeur du Centre équestre
Revenir en haut Aller en bas
Dreamy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Podologie équine appliquée - Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE d   Mer 26 Sep 2012 - 15:46

C'est pas ce projet qui avait été élaboré avec Pierre Enoff? Tout du moins a son début.
Il y avait des vidéos sur youtube.

Revenir en haut Aller en bas
Royal_63

avatar

Féminin
Age : 52
Serpent
Nombre de messages : 81
Date de naissance : 26/03/1965
Date d'inscription : 10/04/2012

MessageSujet: Re: Podologie équine appliquée - Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE d   Mer 26 Sep 2012 - 16:01

Très intéressant ! et c'est ma pareuse en plus qui accompagne pour 2012/2014
Revenir en haut Aller en bas
labretonne

avatar

Féminin
Age : 40
Serpent
Nombre de messages : 106
Date de naissance : 24/02/1977
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Podologie équine appliquée - Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE d   Mer 26 Sep 2012 - 16:12

ce qui m'a surpris c'est que M. Denoix y participe.....

cela va peut etre faire evoluer les mentalités ! je sais je suis optimiste, mais c'est déjà ça!
Revenir en haut Aller en bas
bendix

avatar

Féminin
Age : 47
Chien
Nombre de messages : 380
Date de naissance : 20/04/1970
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: Podologie équine appliquée - Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE d   Mer 26 Sep 2012 - 16:18

j'avais suivi les premiers articles sur leur blog, je suis contente de voir que l'expérience se poursuit. je me demande même si je ne vais pas aller à leur conférence...
Merci pour l'info cheers
Revenir en haut Aller en bas
bendix

avatar

Féminin
Age : 47
Chien
Nombre de messages : 380
Date de naissance : 20/04/1970
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: Podologie équine appliquée - Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE d   Mer 26 Sep 2012 - 16:19

labretonne a écrit:
ce qui m'a surpris c'est que M. Denoix y participe.....

cela va peut etre faire evoluer les mentalités ! je sais je suis optimiste, mais c'est déjà ça!

tu l'as trouvé où l'article ? il n'est pas sur leur blog
Revenir en haut Aller en bas
labretonne

avatar

Féminin
Age : 40
Serpent
Nombre de messages : 106
Date de naissance : 24/02/1977
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Podologie équine appliquée - Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE d   Mer 26 Sep 2012 - 17:20

facebook, partage de connaissances les connaissant.... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
hipponoos
Pareur pro


Masculin
Age : 49
Chèvre
Nombre de messages : 334
Date de naissance : 19/08/1967
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Podologie équine appliquée - Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE d   Jeu 27 Sep 2012 - 9:49

Précisions à propos de l'expérience du CE du Grand Poitiers :
- Denoix : il n'y participe pas. Il a juste été "consulté" par le Dr DeCraene, qui est le véto du CE. Et Denoix a juste dit : pas de "contre indication"... Rolling Eyes Il faut comprendre que le CE du Grand Poitiers est un CE publique, un des derniers en France, et en plus inséré au milieu de l'ensemble universitaire de Poitiers. Toute action doit faire l'objet de protocole et être "bordée"... politique, politique.
- Enoff. Ne pas se fier aux apparences... le CE du Grand Poitiers s'est d'ailleurs senti obligé de faire une mise au point sur son blog après que Pierre Enoff ait publié sur internet, sans en faire part au CE, une vidéo. Voici la mise au point du CE :
Remarques sur la relation avec M. Pierre Enoff :
La publication par M. Enoff de vidéo ou d'articles sur l'expérience de Poitiers peut laisser entendre que M. Enoff est d'une manière ou d'une autre partenaire de ce projet.

M. Enoff a été rémunéré pour animer une très riche journée d'échanges avec les professionnels du Centre équestre les 11 et 12 juin 2010.

3 personnels du Centre ont participé à une initiation au parage naturel chez Equilibre à Porta (66). Cette formation a été financée par la Collectivité.

M. Enoff a réalisé un premier reportage vidéo 6 mois après le démarrage de notre projet. M. Enoff a diffusé une seconde vidéo, sans notre autorisation. Nous avons demandé à Youtube de supprimer cette vidéo. M. Enoff a continué de diffuser cette vidéo sur son site web.

Depuis, le centre équestre n'entretient plus aucune relation avec Equilibre.

D'autres professionnels sont aussi venus enrichir le projet. D'autres viendront dans les mois et les années à venir. La démarche de Poitiers est une démarche ouverte, expérimentale et non polémique.

Le projet du Centre équestre a été mis en œuvre par son équipe, avec ses partenaires, son maréchal ferrant, son vétérinaire.

La communication sur ce projet et ses résultats éventuels ne peut être réalisée que par l'équipe du projet elle-même ou avec son autorisation.
Revenir en haut Aller en bas
labretonne

avatar

Féminin
Age : 40
Serpent
Nombre de messages : 106
Date de naissance : 24/02/1977
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: Podologie équine appliquée - Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE d   Jeu 27 Sep 2012 - 10:38

Merci pour les précisions
Revenir en haut Aller en bas
querouane



Féminin
Age : 39
Cheval
Nombre de messages : 82
Date de naissance : 20/03/1978
Date d'inscription : 22/11/2010

MessageSujet: Re: Podologie équine appliquée - Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE d   Jeu 27 Sep 2012 - 13:51

Très interessant tout ça,
Revenir en haut Aller en bas
ameca



Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 1521
Date de naissance : 06/07/1979
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Podologie équine appliquée - Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE d   Jeu 27 Sep 2012 - 14:36

Un projet interessant, en effet ce choix augmente indéniablement la sécurité des chevaux comme des cavaliers et du personnel.

J'espère qu'ils vont persévérer., d'autant plus que l'essentiel de boulot des chevaux se faisant en carrière la contrainte niveau sandales est limitée je pense par rapport aux bienfaits possibles.
Revenir en haut Aller en bas
hipponoos
Pareur pro


Masculin
Age : 49
Chèvre
Nombre de messages : 334
Date de naissance : 19/08/1967
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Podologie équine appliquée - Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE d   Jeu 27 Sep 2012 - 15:44

Dernières nouvelles, la conférence publique sur le sujet aura lieu à partir de 19h30, le 16 novembre, au Centre Equestre.
Revenir en haut Aller en bas
Ludivine

avatar

Féminin
Age : 34
Cochon
Nombre de messages : 218
Date de naissance : 11/06/1983
Emploi : Hepétologie
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Podologie équine appliquée - Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE d   Mar 2 Oct 2012 - 8:59

Tant mieux si ça peut être connu du public mais dans mon petit CE de campagne on a toujours eu des poneys deferrer, c'était de les ferre qui paraissait bizarre à l'époque ... (ya 10 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Rikounette
Admin
avatar

Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 2684
Date de naissance : 16/06/1979
Emploi : maman au foyer
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Podologie équine appliquée - Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE d   Mar 2 Oct 2012 - 11:10

Oui c'est bien d'avoir une étude concrète de ce genre.
J'ai trouvé les liens précis pour retrouver les infos:
http://cecapoitiers.blogspot.fr/2011/01/point-daccueil-locomotion-pieds-nus.html
http://cecapoitiers.blogspot.fr/2011/01/conference-n4-locomotion-pieds-nus.html
http://cecapoitiers.blogspot.fr/2011/05/20-juin-2011-1ere-journee-dechange-sur.html
http://cecapoitiers.blogspot.fr/2010/07/programme-damelioration-de-la.html

Revenir en haut Aller en bas
http://azurchevalnatur.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Podologie équine appliquée - Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE d   

Revenir en haut Aller en bas
 
Podologie équine appliquée - Bilan de deux années de cavalerie pieds nus au CE d
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AZUR CHEVAL NATURE :: Le parage naturel et le cheval sans fers :: Discussions autour du parage naturel et du cheval pieds nus (Méthodes, solutions et outils pour parvenir au pied nu)-
Sauter vers: