AZUR CHEVAL NATURE
Bonjour!

Bienvenue sur Azur Cheval Nature.
La thématique de ce forum est le cheval au naturel. Les sujets s'y rapportant sont le cheval pieds nus et le parage naturel, les besoins fondamentaux du cheval, son alimentation idéale, les soins au naturel et une autre approche de l'équitation avec application de l'éthologie, monte sans mors, pour une meilleure relation.
Venez prendre conseils, vous documenter et partager avec nous.
Bonne visite sur ce forum en espérant qu'il soit pour vous un moment agréable.
Amicalement,
Rikounette, créatrice et administratrice ACN

AZUR CHEVAL NATURE

Thématique du forum: le cheval au naturel dans tous ses états (pieds nus, équitation naturelle, alimentation, soins)
 
AccueilAccueil  Portail ACNPortail ACN  S'enregistrerS'enregistrer  Carte de localisation des membresCarte de localisation des membres  Connexion  Le Blog Azur Cheval NatureLe Blog Azur Cheval Nature  
Bonjour! Bienvenue sur Azur Cheval Nature. La thématique de ce forum est le cheval au naturel. Les sujets s'y rapportant sont le cheval pieds nus et le parage naturel, les besoins fondamentaux du cheval, son alimentation idéale, les soins au naturel et une autre approche de l'équitation avec application de l'éthologie, monte sans mors, pour une meilleure relation. D'autres sujets divers et variés en dehors de la thématique sont aussi abordés. Venez prendre conseils, vous documenter et partager avec nous. Bonne visite sur ce forum en espérant qu'il soit pour vous un moment agréable. Amicalement, Rikounette, créatrice et administratrice ACN
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Taons...
Hier à 16:02 par JadeCB

» Ou acheter une bonne rape de qualité ?
Lun 19 Juin 2017 - 22:29 par QUARLA

» contre les mouches plates et taons
Lun 19 Juin 2017 - 21:10 par JadeCB

» Registre d'élevage
Lun 19 Juin 2017 - 13:02 par patrice de toffol

» Fourchettes beaucoup trop courtes, elle boitille
Sam 17 Juin 2017 - 16:01 par Anyanka

» Animaux compatible avec les chevaux
Mer 14 Juin 2017 - 7:36 par sharlie

» Pareur dans un coin perdu ( 18 )
Mar 6 Juin 2017 - 15:15 par Anyanka

» Conférence sur le système digestif équin et l'alimentation sans céréales
Lun 29 Mai 2017 - 20:00 par Juliette

» vends renagate viper
Mar 23 Mai 2017 - 16:03 par sylve

Nouveaux messages depuis votre dernière visite

Pour suivre le fil, c'est par là!


Partagez | 
 

 Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mei

avatar

Féminin
Age : 39
Serpent
Nombre de messages : 252
Date de naissance : 09/09/1977
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?   Lun 6 Aoû 2012 - 0:15

Hello,
J'ouvre un nouveau poste concernant les douleurs.
Je m'interroge beaucoup sur les douleurs silencieuses de nos cocos...
Ma réflexion est la suivante:
Ce sont donc des animaux de proie. J'imagine qu'ils ne montrent pas facilement qu'ils souffrent au risque d'être mangé par un prédateur...?
Mais surtout... Ils ne peuvent pas pleurer, ni crier, ni grimacer ni faire la comédie ou simuler comme un joueur de foot italien( humour)
Alors donc... Comment savoir s'ils sont en souffrance?
On leur monte dessus alors qu'ils ne sont pas fait pour ça,
Et il me semble que quand les symptômes sont enfin visibles pour nous de l'extérieur, piètre observateur souvent que nous sommes, ben c'est déjà très tard...
Pour ma part j'essaie de palper, tester les artics le mieux possible des pieds à la tête mais c'est pas forcément précis...
Qui me dit qu'elle n'a pas mal au ventre? Aux dents Etc?
Comment vous faites-vous?
Revenir en haut Aller en bas
ciriolla

avatar

Féminin
Age : 33
Cochon
Nombre de messages : 533
Date de naissance : 08/01/1984
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?   Lun 6 Aoû 2012 - 2:21

Juste un truc... Pour l'avoir vécue... Un cheval peut gémir de douleur... Mais pour en arriver la il en faut beaucoup.. Vraiment beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Mei

avatar

Féminin
Age : 39
Serpent
Nombre de messages : 252
Date de naissance : 09/09/1977
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?   Lun 6 Aoû 2012 - 7:41

Quelle horreur..... Mais donc justement... Comment, quels outils vous avez développés à travers vos expériences personnelles, chacun, pour ne jamais en arriver là...? Pour ne pas rester aveugle et sourd à leurs souffrances débutantes et éviter de les amplifier par notre ignorance? Ça serait tellement horrible.... Perso c'est une grosse hantise.
Observer leurs mouvements?
Oui mais à mon sens, par exemple, les boiteries, elles vont arriver quand ça sera déjà bien avancé dans le processus douloureux.
Sur une dissection de pied de cheval par exemple, j'ai pu comprendre ce qu'est un pied naviculaire. Le cartilage de l'os est complètement bouffé et adhérait totalement au tendon au dessous, lui créant des souffrances inimaginables à chaque pas.
Mais les proprio n'en avait pas conscience et continuaient à le monter hors "crise"...???!
Il mettait des antérieur en avant, la seule chose qu'il pouvait faire pour tenter de soulager ses douleurs constantes de ces deux antérieurs. Ça a du être le calvaire.

Un autre cheval qui a subit les sévices d'un soi-disant dentistes qui n'en était pas un en réalité, et qui pendant plusieurs années a fait n'importe quoi dans sa bouche.
Le cheval était taxé de testeur car il bougeait tout le temps la tête nerveusement dès qu'on le sollicitait avec son mors puis même au licol.
Puis il a failli mourrir car ayant de telles souffrances, il a fait une colique.
En urgence chez un vétérinaire réputé ils ont découvert le poteau rose:
Ses dents étaient des montagnes russes donc pas top pour manger, voila pourquoi aussi il maigrissait, mais surtout, une dent poussait à l'horizontale et lui entaillait mechament la joue ... Une sorte de cratère en plaie était là certainement depuis un sacré moment au vu de la profondeur...
Rien que ces deux exemples m'ont fait beaucoup réfléchir, et j'aimerais trouver une sorte de protocol, palpatoire ou autre pour palier à notre ignorance et à leur silence...
Je suis sûre que sur le nombre de gens sur ce forum, nos réflexions réunies pourraient aboutir sur qqch?
Même de bonne volonté et étant hyper attentive au bien entre de ma jument, je ne suis pas à l'abri de passer à côté de choses énorme comme ces deux exemples ci-dessus. Ce qui me rassure peut-être, c'est qu'ayant instauré une communication bidirectionnelle j'espère être alerte si un jour elle exprime un refus, une gêne, mais je n'ai aucune certitude...
Revenir en haut Aller en bas
ciriolla

avatar

Féminin
Age : 33
Cochon
Nombre de messages : 533
Date de naissance : 08/01/1984
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?   Lun 6 Aoû 2012 - 8:26

À part bien connaître son cheval, car comme chez nous il y'a pas un cheval qui réagit de la même manière, ni au même degrés de douleur.

Moi le moindre petit changement de comportement, me mets en alerte et je me suis rarement trompée....

Même un cheval qui vient à notre rencontre moin vite m'inquiete... Et la dernière fois que c'est arrivé le cheval débutait un pyro....

Un cheval qui mange plus de la même manière... Même si l'appétit est la.. Tu eux être sûre qu'il y a un soucis dentaire

Un cheval qui peut montrer un simple énervement ou mouvement d'humeur inahituelle au hanarchement ou au travail peut avoir un soucis même si déçois c'est anodin.l par exemple ma jument si il y a le moindre poil inversé sous le tapis peut la faire réagir ....

Revenir en haut Aller en bas
tataloutch

avatar

Féminin
Age : 52
Dragon
Nombre de messages : 401
Date de naissance : 13/11/1964
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?   Lun 6 Aoû 2012 - 11:25

Ayant vécu une triste expérience avec Banco, mon premier cheval atteint d'une tumeur rarissime........J'ai été obligée de prendre, a un moment donné la douloureuse décision afin de lui épargner toute souffrance...

Je serais du même avis que ciriolla, il faut bien le connaître, le palper etc.....Mais quand ce n'est pas le nôtre? Effectivement si rien ne semble le géner, comment savoir?

Normalement, il me semble quand même qu'un cheval qui souffre ça se voit, pour un oeil averti, j'entends, en tous cas je l'espère..........

Mais j'espère en savoir plus avec ce sujet intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
http://tataloutch.skyrock.com
KER
Pareur pro
avatar

Masculin
Age : 39
Serpent
Nombre de messages : 2763
Date de naissance : 01/08/1977
Emploi : Podologue équin
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?   Lun 6 Aoû 2012 - 12:45

L'expérience.

Le vécu de pleins de cas différents.

Les nombreuses erreurs commises.

Les conclusions qu'on en tire....


Le cheval souffre en silence.


Aprés, de qu'elle souffrance parlons nous?

Souffrance physique, psychique, émotionnel?

Un déséquilibre d'un des 5 sens peut déjà engendrer un mal-être. (stress...)

Un besoins fondamentale inassouvis, aussi.

On est loin des contraintes, voir des tortures infligés au nom d'une domestication aveugle et ignorante.


Les praticiens Shiatsu ont "l'oeil" pour déceler les tensions et les stress cachés.

Travailler avec eux m'aide beaucoup.

François le super dentiste aussi. Eric, le super véto, idem.

Annette, et son super tapis Equimétrix...

Valérie P. , et ses cours d'osthéo digestive...

Sylvain B. et ses cours de biomécanique et musculation équine. (Bauchériste mais ouvert!)

Bref. ça fait vraiment plaisir de voir un cheval soupirer, bailler, et baisser la tête aprés un déferrage ou juste aprés le parage...

Pouvait on parler de souffrances?

La souffrance "pathologique" se voit, se hurle, le cheval est "mal", il perd de l'état, présente des troubles du comportements, transpire, son pouls est haut, bref, le moindre livre véto le décrit très bien.

Les souffrances plus subtiles sont plus difficile à appréhender. C'est par les connaissances des besoins des chevaux qu'on peux savoir si ils sont "biens" , "ou pas"...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.paragesetdebourrages.fr/
Juliette

avatar

Féminin
Age : 40
Dragon
Nombre de messages : 665
Date de naissance : 17/11/1976
Emploi : Chef d'exploitation agricole
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?   Lun 6 Aoû 2012 - 18:52

KER a écrit:
L'expérience.

Le vécu de pleins de cas différents.

Les nombreuses erreurs commises.

Les conclusions qu'on en tire....


Le cheval souffre en silence.


C'est exactement ça !
Et aussi bien sûr beaucoup d'observation.

Mais le cheval souffre en silence, à mon avis jusqu'à un certain degré. C'est tout ou rien en fait.
Mon premier cheval est mort de coliques violentes. Les premières heures il n'a "rien dit".
Puis il s'est mis à transpirer abondament, à traîner des pieds, et son coeur battait trés vite.
Et puis quand la torsion de l'intestin est arrivée, la douleur est devenue d'une violence sans nom.
Il se mutilait en se jetant contre les arbres, se mordait la langue, gémissait, bavait... Sad
Et ceci malgré la perfusion de morphine... ça a duré plusieurs heures, une éternité

Des personnes m'ont affirmé que ces réactions violentes n'étaient pas de la douleur, mais simplement que le cheval avait "disjoncté" sous l'effet de cette douleur et qu'il ne sentait rien. Vous en pensez quoi??

Revenir en haut Aller en bas
tornadette
Modérateur
avatar

Féminin
Age : 34
Cochon
Nombre de messages : 3091
Date de naissance : 22/06/1983
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?   Lun 6 Aoû 2012 - 20:09

Juliette a écrit:



Des personnes m'ont affirmé que ces réactions violentes n'étaient pas de la douleur, mais simplement que le cheval avait "disjoncté" sous l'effet de cette douleur et qu'il ne sentait rien. Vous en pensez quoi??



Si la douleur rend fou le cheval, comment pourrait il ne rien sentir ? c'est absurde !


Certains chevaux montrent bien quand ils ont mal, les oreilles en arrière, les lèvres pincés et les naseaux plissés. Un peu comme de la colère mais en plus léger.
Sans compter toutes les deffences qui sont très souvent due à un douleur?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mediarcherie.fr/
KER
Pareur pro
avatar

Masculin
Age : 39
Serpent
Nombre de messages : 2763
Date de naissance : 01/08/1977
Emploi : Podologue équin
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?   Mar 7 Aoû 2012 - 0:25

On ne peux pas appréhender la douleur de quelqu'un d'autre.

C'est trop facile de dire "il ne souffre pas"....

Perso. je relâche le postérieur au deuxième fouaillement de queue... et j'ai jamais pris de coup de pied.

Si faut faire le pied à raz du sol, je le ferais à raz du sol.

En procédant ainsi, je peux faire dans le calme des chevaux réputé "impossible à toucher".

Je penses qu'ils ont mal, c'est pas "du cinéma".

Y a toujours une raison. (sauf qu'on ne la connait pas toujours)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.paragesetdebourrages.fr/
Mei

avatar

Féminin
Age : 39
Serpent
Nombre de messages : 252
Date de naissance : 09/09/1977
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?   Mar 7 Aoû 2012 - 4:33

merci beaucoup pour vos réponses.
je pense qu'un n'importe quel être vivant qui se mutile, se mord la langue et se jette contre les arbres... est sous l'emprise d'abominables souffrances le pauvre...aussi déchirant que ça doit être de devoir soutenir ça de notre regard impuissant
il n'y a pas si longtemps encore, paraît-il, on opérait les bébés sans anesthésie parce que soit disant leur système nerveux n'était pas terminé donc ils ne sentaient rien... affraid

je pense également que ce n'est ni ¨test¨ni ¨cinéma¨. C'est la douleur.. ou ce qu'on leur a appris...
@KER: ça m'intéresse bcp ça:<< Sylvain B. et ses cours de biomécanique et musculation équine. (Bauchériste mais ouvert!) >> je cherche depuis un certain temps des références, bouquins sur la biomécanique du cheval. j'essaie de comprendre leur anatomie fonctionnelle et notre influence sur celle-ci quand on pose nos fesses sur leurs dorsales...
j'avais d'ailleurs l'intention de créer un post là-dessus je n'en ai pas vu...
j'essaie de réfléchir sur des exercices tant de musculation que de relaxation-étirements doux à effectuer avec et sur ma jument... puisque je lui monte parfois sur le dos et qu'elle n'est pas ¨faite pour ça, je désire investiguer et étudier un peu cette matière.
as-tu des références de livres à proposer par ex?
merci d'avance. j'essaie d'inventer un peu avec les vagues notions que j'ai en la matière.

Pour ma part, quand je vais la voir, j'essaie de faire une sorte de lecture comme ma dresseuse me l'a montré, palpations des jambes, vérifier la température, et éventuelles blessures et aller tester aussi la région des dents, tester la sensibilité des paravertébraux, tout le long de la colonne, observer la mobilité du dos via les réflexes provoqués... je ne sais pas ce qui s'est passé au pré pendant mon absence...
j'essaie de me familiariser aussi avec la mobilité de ses diverses articulations( ainsi avoir un point de repère si une fois il y a un problème, mais pas évident encore pour moi)

et puis après les balades, elle a droit à des massages, qu'elle apprécie bien, et parfois j'essaie de l'accompagner dans des étirements, lui donnant appui pour qu'elle s'étire d'elle-même, mais ce n'est pas au point
Revenir en haut Aller en bas
Juliette

avatar

Féminin
Age : 40
Dragon
Nombre de messages : 665
Date de naissance : 17/11/1976
Emploi : Chef d'exploitation agricole
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?   Mar 7 Aoû 2012 - 11:52

tornadette a écrit:
Juliette a écrit:



Des personnes m'ont affirmé que ces réactions violentes n'étaient pas de la douleur, mais simplement que le cheval avait "disjoncté" sous l'effet de cette douleur et qu'il ne sentait rien. Vous en pensez quoi??



Si la douleur rend fou le cheval, comment pourrait il ne rien sentir ? c'est absurde !


En tout cas c'est une version que j'aurais aimé croire, même si elle est absurde.
Voir son cheval souffrir comme ça, c'est quelque chose que je ne souhaite à personne.

Quand nous avons trés trés mal, nous perdons parfois connaissance, c'est un peu le "fusible".
Avec les chevaux, quand la douleur dépasse les bornes du supportable, c'est peut-être ça le fusible, le cerveau qui se déconnecte... Il n'était plus là mon dadou, je ne sais pas comment l'exprimer.

Mais comme le dit trés bien Ker, on ne peut pas appréhender la douleur de quelqu'un d'autre. Il n'y a rien de plus subjectif que la douleur!!

Ce qui est certain, c'est que les animaux ne font pas de cinéma, eux!!!



Revenir en haut Aller en bas
Kaplanponey

avatar

Féminin
Age : 26
Chèvre
Nombre de messages : 1531
Date de naissance : 26/04/1991
Date d'inscription : 05/06/2011

MessageSujet: Re: Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?   Mar 7 Aoû 2012 - 13:22

je connaissait une jument qui c'était jeté dans une rivière de douleur a cause d'une occlusion !



comme ciriolla je dirais bien connaitre son cheval pour le mien que je connais bien ! un changement, un comportement qu'il n'a jamais eu ... ce doute " y a un truc qui va pas " !

Revenir en haut Aller en bas
valentinoG

avatar

Féminin
Age : 45
Cochon
Nombre de messages : 38
Date de naissance : 11/11/1971
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?   Mar 7 Aoû 2012 - 13:39

je suis d accord avec ciriolla
il faut bien observer le comportement de son cheval, toute modification doit nous mettre en alerte, un cheval ne fait pas semblant d'avoir mal ou n'emplifie pas sa douleur
Revenir en haut Aller en bas
ciriolla

avatar

Féminin
Age : 33
Cochon
Nombre de messages : 533
Date de naissance : 08/01/1984
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?   Lun 13 Aoû 2012 - 2:06

Après il y a des chevaux plus chochotte que d'autre....

Style je passe une pommade sur les petits bobos, pour aider la cicatrisation et éloigner les mouches... J'en ai qui chercheront éviter ce soin comme si la pommade les brûlait... Et d'autre ne réagiront même pas...

Perso je me méfie des chevaux "dur à cuire"... Quand il vous montreront qu'il ont mal... C'est que l'on arrive presque trop tard...
Revenir en haut Aller en bas
tornadette
Modérateur
avatar

Féminin
Age : 34
Cochon
Nombre de messages : 3091
Date de naissance : 22/06/1983
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?   Lun 13 Aoû 2012 - 12:41

Oui, c'est les pire et c'est souvent les poneys ou les ânes.
J'en ai vue avec les fourbures pas possibles et les pieds gravement déformés qui courent encore après les ânesses alors qu'un cheval ne se lèverais plus depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mediarcherie.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leurs silencieuses douleurs...comment en prendre conscience?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AZUR CHEVAL NATURE :: La santé du cheval en général :: Problèmes de santé, maladies...-
Sauter vers: