AZUR CHEVAL NATURE
Bonjour!

Bienvenue sur Azur Cheval Nature.
La thématique de ce forum est le cheval au naturel. Les sujets s'y rapportant sont le cheval pieds nus et le parage naturel, les besoins fondamentaux du cheval, son alimentation idéale, les soins au naturel et une autre approche de l'équitation avec application de l'éthologie, monte sans mors, pour une meilleure relation.
Venez prendre conseils, vous documenter et partager avec nous.
Bonne visite sur ce forum en espérant qu'il soit pour vous un moment agréable.
Amicalement,
Rikounette, créatrice et administratrice ACN

AZUR CHEVAL NATURE

Thématique du forum: le cheval au naturel dans tous ses états (pieds nus, équitation naturelle, alimentation, soins)
 
AccueilAccueil  Portail ACNPortail ACN  S'enregistrerS'enregistrer  Carte de localisation des membresCarte de localisation des membres  Connexion  Le Blog Azur Cheval NatureLe Blog Azur Cheval Nature  
Bonjour! Bienvenue sur Azur Cheval Nature. La thématique de ce forum est le cheval au naturel. Les sujets s'y rapportant sont le cheval pieds nus et le parage naturel, les besoins fondamentaux du cheval, son alimentation idéale, les soins au naturel et une autre approche de l'équitation avec application de l'éthologie, monte sans mors, pour une meilleure relation. D'autres sujets divers et variés en dehors de la thématique sont aussi abordés. Venez prendre conseils, vous documenter et partager avec nous. Bonne visite sur ce forum en espérant qu'il soit pour vous un moment agréable. Amicalement, Rikounette, créatrice et administratrice ACN
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Narines qui se dilatent avec l'âge ???
Mar 5 Sep 2017 - 16:02 par Anyanka

» Qui a déjà utilisé du miel pour une plaie ?
Sam 26 Aoû 2017 - 14:53 par Cendres De Lune

» Fourchettes beaucoup trop courtes, elle boitille
Sam 26 Aoû 2017 - 14:49 par Anyanka

» bonjour
Lun 21 Aoû 2017 - 21:21 par okpa

» Extension d'encolure et travail latéral
Mer 16 Aoû 2017 - 12:06 par roryofroom

» Recherche pareur/podologue qui se déplacerai en Creuse 23
Jeu 10 Aoû 2017 - 23:13 par LeCastor

» Question achat materiel pour attelage
Dim 30 Juil 2017 - 10:51 par bandj

» Poney qui tire à gauche à l'attelage
Mar 18 Juil 2017 - 13:40 par tornadette

» comparaison du pied de ma juju deferré et maintenant pied nu
Lun 17 Juil 2017 - 14:38 par tornadette

Nouveaux messages depuis votre dernière visite

Pour suivre le fil, c'est par là!


Partagez | 
 

 Comprendre le parage naturel et ses limites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
SemynonA

avatar

Féminin
Age : 31
Buffle
Nombre de messages : 143
Date de naissance : 25/09/1985
Date d'inscription : 28/07/2012

MessageSujet: Comprendre le parage naturel et ses limites   Dim 29 Juil 2012 - 3:01

Bonjour,

J'ouvre ce post car je cherche des réponses, des informations...

Naturellement j'ai tendance à me dire que le cheval est fait pour être pied nu mais il n'est pas non plus fait pour être monté, du coup je m'interroge énormément sur les limites du parage naturel.
Déjà en quoi est il différent du parage, j'ai toujours fait parer mes chevaux par le maréchal ferrant qui m'a toujours semblé faire ça très bien.

De mes 2 juments je n'en monte aucune actuellement du coup la question du ferrage ne se pose pas, mais j'en débourre une à l'automne et du coup je me pose sérieusement des questions. Dans un premier temps être pied nu ne lui posera pas de problème, mais ensuite, si je la fais travailler, si je vais sur des sols durs... Je ne vois pas comment le pied du cheval est sensé faire ça avec un cavalier sur le dos sans protection. Alors bien sûr je pense aux hipposandales pour ces situations, mais suffisent elles vraiment?

J'ai tendance à me dire qu'un cheval pied nu c'est possible bien sûr, mais à condition de ne pratiquer qu'une équitation de loisirs et en évitant les sols durs.

Bref j'espère que vous aurez des choses intéressantes à me dire et à me faire lire Smile
Revenir en haut Aller en bas
patrice de toffol
Admin
avatar

Masculin
Age : 55
Tigre
Nombre de messages : 2421
Date de naissance : 13/03/1962
Emploi : maréchal-ferrant/pareur pro
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Dim 29 Juil 2012 - 8:33

J'ai tendance à me dire qu'un cheval pied nu c'est possible bien sûr, mais à condition de ne pratiquer qu'une équitation de loisirs et en évitant les sols durs

Pas trop le temps de m'étendre, mais tu te trompes.
J'ai un cheval pieds nus, qui sort tous les we en rando, 8 hrs par jour environ, sur des terrains plus que difficiles, et je vais devoir le parer cette semaine, car il est un peu long.

Et voici les terrains par chez moi.

[url=[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=88&u=15815486][/url
Revenir en haut Aller en bas
http://benesteau-detoffol.jimdo.com/
ameca



Féminin
Age : 38
Chèvre
Nombre de messages : 1521
Date de naissance : 06/07/1979
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Dim 29 Juil 2012 - 8:55

Disons qu'il y a des chevaux pour lesquels le pied nu se fera facilement, et d'autres qui ne s'y feront jamais. Entre les 2 certains chevaux auront besoin d'hipposandales plus ou moins souvent; ou ne pourront pratiquer que sur des terrains pas trop agressifs.

Le soucis n'est pas tant la dureté du sol que la présence de cailloux pointus.

C'est ainsi. Je pense que les gens sérieux ont maintenant assez de recul pour le reconnaitre et ne pas faire souffrir inutilement des chevaux pendans des mois.

Chez moi c'est ainsi; j'ai 2 pur sang en pension qui ne supportent même pas bien les postérieurs sans fers alors qu'ils bossent très peu . 2 autre pur sang qui s'en porte fort bien.

Un trotteur qui est pied nu mais régulièrement un peu sensible. Un autre en béton.

.......

Bref, si le cheval va bien au paddock mais que le soucis se pose au travail uniquement, les hipposandales sont une réponse appropriée. Si même au paddock ca ne va pas (donc cheval très "dégénéré"), le fer est une réponse appropriée.

Revenir en haut Aller en bas
SemynonA

avatar

Féminin
Age : 31
Buffle
Nombre de messages : 143
Date de naissance : 25/09/1985
Date d'inscription : 28/07/2012

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Dim 29 Juil 2012 - 11:37

Patrice, oui j'aurais du préciser que je pense que pour certains chevaux cela peut être faisable, mais les adeptes du parage naturel semblent tellement penser que ça peut s'appliquer à tout cheval que ça me rend sceptique.

Je dis ça parce que par exemple ma soeur est monitrice et elle a une proprio adepte de parage naturel et s'acharne à laisser son cheval pied nu, à suivre ce que dit son pareur gourou à la lettre alors que le pauvre cheval souffre du coup on en parlait l'autre jour et on se demandait un peu quelle était la réalité du parage naturel, une vraie alternative exploitée par des escrocs ou de base quelque chose qui ne s'applique qu'à une partie des chevaux?

Revenir en haut Aller en bas
calouha

avatar

Féminin
Age : 55
Tigre
Nombre de messages : 1205
Date de naissance : 20/05/1962
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Dim 29 Juil 2012 - 11:42

tout dépends aussi de la façon dont le cheval est paré (comme pour le cheval dont tu parle)Si c'est de façon trop invasive ou pas du tout adapté au cheval, ni son lieu de vie et de travail le cheval aura effectivement du mal!
Revenir en haut Aller en bas
http://6horses.pagesperso-orange.fr/index.htm
Valilith

avatar

Féminin
Age : 46
Cochon
Nombre de messages : 5565
Date de naissance : 02/05/1971
Emploi : Relectrice-Correctrice-Maquettiste
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Dim 29 Juil 2012 - 11:50

Rien n'est tout noir ou tout blanc. Le pied nu, c'est possible, mais ça dépend de plein de facteurs : Le cheval lui-même, sa race, combien de temps il a été ferré, ses conditions de vie, son alimentation, le sol sur lequel il vit tous les jours, le travail qu'il a à effectuer, l'attitude de son cavalier, l'hygrométrie...

Quand on déferre un cheval, la période de transition peut être plus ou moins longue. Un cheval ferré, on a tendance à dire qu'il faut au minimum 1 an et demi pour qu'il soit à l'aise si tous les éléments sont réunis.

Le cheval est un animal spécialisé, conçu par la nature pour vivre en steppe avec une nourriture pauvre et des déplacements permanents. Sortir l'animal ainsi spécialisé du contexte pour lequel il est adapté crée plein de problématiques que l'humain compense plus ou moins bien. Le fer est une tentative de compensation des conditions de vie inadaptées qu'on fournit aux chevaux, mais ça n'est pas la seule solution, ça pose plein de problèmes et c'est un peu archaïque.

Après, certains chevaux ont les pieds tellements déformés par les fers, ou de tels problèmes de locomotion ou des conditions de vie trop inadaptées au pied nu qu'il vaut peut-être mieux continuer de les ferrer.

Avant de dire que le cheval de cette personne souffre et que la pareur est un gourou incompétent, il faut être prudent, bien se renseigner et tenir compte de tous les éléments.
Revenir en haut Aller en bas
tataloutch

avatar

Féminin
Age : 52
Dragon
Nombre de messages : 401
Date de naissance : 13/11/1964
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Dim 29 Juil 2012 - 14:21

Valilith a tout résumé............

Sinon :


que le pauvre cheval souffre du coup on en parlait l'autre jour et on se demandait un peu quelle était la réalité du parage naturel, une vraie alternative exploitée par des escrocs ou de base quelque chose qui ne s'applique qu'à une partie des chevaux?

Qu'est ce que tu appelles souffrir? Car un cheval pieds nus retrouve toute sa sensibilité ça ne va pas forcément de pair avec la souffrance.

Penses tu qu'un cheval mal ferré, haut en talon, ou encastelé ou les 2 ne souffre pas ?

Je pense qu'il y aura toujours des chevaux ferrés, car malheureusement vivant en boxe, ou dans des conditions éloignéees du naturel mais je crois aussi qu'il y aura de + en + de chevaux pieds nus, ce qu'il nous manque ce sont des maréchaux avec formation parage naturel...........

Avoir un cheval pieds nus en bonne santé se mérite il faut s'en donner la peine et les moyens.... Pas si simple !
Revenir en haut Aller en bas
http://tataloutch.skyrock.com
SemynonA

avatar

Féminin
Age : 31
Buffle
Nombre de messages : 143
Date de naissance : 25/09/1985
Date d'inscription : 28/07/2012

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Dim 29 Juil 2012 - 20:45

tataloutch a écrit:
Valilith a tout résumé............

Sinon :


que le pauvre cheval souffre du coup on en parlait l'autre jour et on se demandait un peu quelle était la réalité du parage naturel, une vraie alternative exploitée par des escrocs ou de base quelque chose qui ne s'applique qu'à une partie des chevaux?

Qu'est ce que tu appelles souffrir? Car un cheval pieds nus retrouve toute sa sensibilité ça ne va pas forcément de pair avec la souffrance.

Penses tu qu'un cheval mal ferré, haut en talon, ou encastelé ou les 2 ne souffre pas ?

Je pense qu'il y aura toujours des chevaux ferrés, car malheureusement vivant en boxe, ou dans des conditions éloignéees du naturel mais je crois aussi qu'il y aura de + en + de chevaux pieds nus, ce qu'il nous manque ce sont des maréchaux avec formation parage naturel...........

Avoir un cheval pieds nus en bonne santé se mérite il faut s'en donner la peine et les moyens.... Pas si simple !

Un cheval qui n'a presque plus de pied, qui boite (si on peut appeler ça boiter tant le cheval semble souffrir en se déplaçant), et que la situation dure depuis une éternité parce qu'on lui fait croire que ce n'est qu'une question de temps pour qu'il ai des sabots en béton.

Je suis désolée, je préfère un cheval ferré qui ne boite pas qu'un cheval pied nu à tout prix.

Encore une fois j'insiste, je doute qu'il y ai grand monde qui préfère vraiment voir son cheval ferré, ne serait ce que par anthropomorphisme l'idée du métal sur le pied de son cheval ne plaît pas vraiment. Mais si autant de gens s'y résignent est ce que par ignorance?

Bref en fait ce qui me chagrine c'est du coup j'ai l'impression que c'est bien plus dur d'avoir un accompagnement de confiance dans le parage naturel que dans le classique parage/ferrage.

J'aimerais aussi si quelqu'un peut m'expliquer la différence entre le parage fait par mon maréchal et le parage naturel, quand mon maréchal a fini je sens que mon cheval a un bon équilibre, il semble à l'aise et tout..
Revenir en haut Aller en bas
calouha

avatar

Féminin
Age : 55
Tigre
Nombre de messages : 1205
Date de naissance : 20/05/1962
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Dim 29 Juil 2012 - 21:24

le mieux serait que tu mets des photos des chevaux en question, la on tâtonne!
Revenir en haut Aller en bas
http://6horses.pagesperso-orange.fr/index.htm
Juliette

avatar

Féminin
Age : 40
Dragon
Nombre de messages : 665
Date de naissance : 17/11/1976
Emploi : Chef d'exploitation agricole
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Dim 29 Juil 2012 - 22:26

Je suis désolée, je préfère un cheval ferré qui ne boite pas qu'un cheval pied nu à tout prix.

Les plus grandes douleurs sont silencieuses...
Revenir en haut Aller en bas
bandj



Féminin
Age : 57
Rat
Nombre de messages : 524
Date de naissance : 06/09/1960
Emploi : Accompagnatrice équestre
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Dim 29 Juil 2012 - 22:54

Un vieux Sarthois m'a dit (1991) que lorsque dans cette région les chemins on commencés à être goudronnés (1940) les fers sont apparus, c'était révolutionnaires, tellement révolutionnaire pour l'époque que même les bœufs ont été ferrés, mais que les problèmes de pied sont également arrivés.

Chevaux de labour
Chevaux attelés pour vendre aux marchés 50km allé/retour deux à trois fois semaine

Un temps que je n'ai pas connu, que l'on a oublié, comme si on avait voulu effacer de notre histoire que les chevaux était pieds nus, il n'y a pourtant pas si longtemps que ça !!!

Et à l'étable. !















Dernière édition par bandj le Dim 29 Juil 2012 - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
POUPS

avatar

Féminin
Age : 47
Chien
Nombre de messages : 520
Date de naissance : 30/03/1970
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Dim 29 Juil 2012 - 22:56

ça me donne envie de faire la formation LAPIERRE Laughing
Revenir en haut Aller en bas
SemynonA

avatar

Féminin
Age : 31
Buffle
Nombre de messages : 143
Date de naissance : 25/09/1985
Date d'inscription : 28/07/2012

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Dim 29 Juil 2012 - 23:08

Juliette a écrit:
Je suis désolée, je préfère un cheval ferré qui ne boite pas qu'un cheval pied nu à tout prix.

Les plus grandes douleurs sont silencieuses...

Et ça veut dire? C'est ok qu'un cheval ai des problèmes de déplacement et soit monté du moment qu'il est pas ferré?

Un cheval ferré souffre forcément?

Je comprends pas cette logique on déferre parce que c'est barbare, ok. Mais si ça le fait souffrir c'est normal. Un mal pour un bien? Oui je veux bien mais il doit y avoir une limite!

Pourtant j'ai 2 juments pieds nus qui n'ont jamais été ferrées et que je n'envisage pas de ferrer de si tôt (voir pas du tout si leurs pieds vivent bien une activité avec juste un bon parage et des hipposandales). Mais je peux pas valider tout ce que les gens font avec des chevaux pieds nus au nom du "le naturel c'est toujours mieux".

Pour cette personne ça ne me dérangerait pas que son cheval soit pied nu et ai des soucis de déplacement mais soit au pré et qu'on lui laisse le temps de s'adapter, mais le monter dans ces conditions... mais comme son gourou veut pas perdre la cliente il ne la contredit sur rien (monter? oui oui c'est bien, ça accélère même le processus pour obtenir des pieds en béton).
Visiblement la dame veut un cheval fonctionnel, qui puisse faire de la compétition. Cette recherche passe avant son envie d'avoir un cheval au naturel, visiblement avoir un cheval pied nu n'est pas pour elle, car elle n'accepterait pas les contraintes qui vont avec si on lui disait vraiment.

Bon c'est dommage personne ne peut m'expliquer pourquoi et en quoi le parage naturel est différent du parage classique, car c'est avant tout pour ça que je suis venue Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Valilith

avatar

Féminin
Age : 46
Cochon
Nombre de messages : 5565
Date de naissance : 02/05/1971
Emploi : Relectrice-Correctrice-Maquettiste
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Lun 30 Juil 2012 - 8:09

C'est difficile à dire parce qu'il y a plein de bons pareurs, de mauvais pareurs, de bons maréchaux, de mauvais maréchaux...

On ne pare pas exactement de la même façon avant de poser un fer ou avant de laisser un cheval au pré ou un pied qui doit être fonctionnel nu.

En général, un parage de pré se contente de couper la corne qui dépasse. Un parage avant ferrure ou un parage pied nu doit tenir compte des aplombs, de l'équilibre du pied, des évasements...

Après, la finition pied nu c'est arrondir le bord pour éviter que la paroi pigmentée, très dure, ne touche le sol, car elle n'est pas prévue pour ça, et on ne taille pas la fourchette de la même façon car elle est un élément essentiel du fonctionnement du pied nu.

Maintenant, si tu veux plus de détails, il y a plein de sujets à lire dans la rubrique concernée. C'est pas que personne ne peut t'expliquer mais c'est long à expliquer et ça a déjà été débattu de nombreuses fois.

En gros, un maréchal qui sait bien travailler un pied avant de poser un fer est capable de parer correctement un pied nu, à condition qu'il veuille bien se pencher sur la question et qu'il soit motivé pour ça, parce que souvent, ça ne les intéresse pas et ils ne font rien pour que ça fonctionne.
Revenir en haut Aller en bas
Bogotà

avatar

Féminin
Age : 45
Cochon
Nombre de messages : 265
Date de naissance : 07/02/1972
Emploi : Pareur pro
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Lun 30 Juil 2012 - 9:17

SemynonA a écrit:
Juliette a écrit:
Je suis désolée, je préfère un cheval ferré qui ne boite pas qu'un cheval pied nu à tout prix.

Les plus grandes douleurs sont silencieuses...

Et ça veut dire? C'est ok qu'un cheval ai des problèmes de déplacement et soit monté du moment qu'il est pas ferré?

Un cheval ferré souffre forcément?


Non, un cheval ferré ne souffre pas, et c'est ça le problème. La circulation est fortement réduite dans un pied ferré, étant donné qu'il n'a plus cette "liberté" de mouvement. Etant donné que la circulation y est réduite, le cheval ne sent pas ou en tout cas beaucoup moins ce qui se passe dans son pied, c'est comme si le pied était partiellement anesthésié. Le cheval ne va donc pas faire attention à ses mouvement, ses déplacements, vu qu'il ne sent pas que quelque chose ne va pas, du coup le mal s'agrave. C'est seulement quand le problème s'agrave et que la douleur devient plus forte, que le cheval ferré va sentir quelque chose et va commencer à boiter. Bien souvent, les dégâts des structures internes sont, à ce stade, fort évolués et généralement irémédiables.

La douleur est un signe d'alarme qu'il faut respecter. Supprimer la douleur ne supprime pas le mal! Par contre soigner le mal supprime la douleur également et perso je préfère la deuxième solution, mais ça demande du temps, du sacrifice (on n'utilise pas le cheval comme on veut mais comme son état le permet, tout est là)! Tout cavalier respectueux de sa monture, dès qu'il se rend compte que son cheval a un souci physique, va ménager sa monture, va soigner pour guérir. Les autres vont donner des anti-douleurs et continuer d'utiliser comme d'habitude.

Oui, le parage réalisé par un pareur spécialisé pied nu est différent du parage pour ferrer. Expliquer la différence prendrait beaucoup de temps, surtout qu'au niveau des parages pied nu, il existe multiples méthodes qui se valent (ou pas), qui ont des points communs mais qui ont aussi des points complètement opposés étant donné les théories opposées concernant les structures du pied et de leur utilité. Par exemple ce que dit Valilith à savoir "Après, la finition pied nu c'est arrondir le bord pour éviter que la paroi pigmentée, très dure, ne touche le sol, car elle n'est pas prévue pour ça, et on ne taille pas la fourchette de la même façon car elle est un élément essentiel du fonctionnement du pied nu" ne correspond pas à la méthode du DIfHO de Jochen Biernat, étant donné que ce dernier considère que la paroi est concue pour porter et que la sole ne doit de préférence pas avoir de contact primaire avec le sol. Ceci dit, je n'ai pas du tout envie de débattre sur telle ou telle méthode. Moi, je suis en 2e année de formation au DIfHO, j'applique ce que j'apprends et les pieds des chevaux que je parre évoluent super bien. Les pieds de mes chevaux évoluent bien également, contrairement aux nombreuses années où ils étaient soit parrés, soit ferrés par un MF et où les pieds évoluaient en mal ou, au mieux, n'évoluaient pas, mais restaient merdiques en permanence.
Le parage pied nu est en pleine évolution. Je crois qu'on a encore beaucoup à en apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://parage-orthopedique.e-monsite.com/
Royal_63

avatar

Féminin
Age : 52
Serpent
Nombre de messages : 81
Date de naissance : 26/03/1965
Date d'inscription : 10/04/2012

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Lun 30 Juil 2012 - 9:20

Valilith a écrit:
En gros, un maréchal qui sait bien travailler un pied avant de poser un fer est capable de parer correctement un pied nu, à condition qu'il veuille bien se pencher sur la question et qu'il soit motivé pour ça, parce que souvent, ça ne les intéresse pas et ils ne font rien pour que ça fonctionne.

C'est exactement ce que j'allais dire ! Normalement tout bon maréchal ferrant est en mesure de faire un parage dit "naturel", mais pour les anciens qui ont une culture "fer" c'est difficile de faire autrement. Pour les jeunes, les nouveaux, on dirait que certains s'y mettent. Récemment, j'ai eu loisir de rencontrer un nouvel artisan, jeune de 30 ans, maréchal ferrant qui fait également du parage naturel. Il disait que dans sa formation, ils intégraient désormais ce mode de travail. Après je ne sais pas vraiment ce qu'il en est. Mais c'est peut être un début.

Pour ma petite expérience, je te dirais qu'il faut voir en fonction de ton cheval. Tous ne sont pas identique devant le nu pied ! Ma jument qui était ferrée depuis toujours, et qui ne mettait pas un pied devant l'autre quand elle perdait un fer, est déferrée depuis 2 ans. Elle se déplace parfaitement la plupart du temps mais il arrive quelques fois qu'elle soit plus sensible. Jamais je n'aurais cru qu'elle puisse restée sans fer, mais comme elle ne restait qu'au près on a tenté l'expérience. J'ai surtout réussi à récupérer de super pied, bien harmonieux et une super qualité de corne. On met les hippos si besoin. Mon hongre, quant à lui, a toujours été pied nus. C'est pieds font 162 cm de large contre 156 de long. De vrais soucoupe ! Et plat de surcroît ! Ben c'est une vrai misère sur les chemins autres qu'en herbe et des jours plus que d'autres. Une corne du béton, des parois d'1 cm, mais voilà, les cailloux il n'aiment pas du tout. Je mange les arbres (très grand et très costaud en plus), les bas côtés, etc. Il n'aime même pas marcher sur le goudron. Bref une galère. Il n'a pas mal au pied, il ne marche pas sur les cailloux c'est tout. Du coup, hipposandale également pour avoir la paix suivant les parcours que je vais faire, mais seulement de temps en temps.

Par contre, un conseil, fait en sorte que ce soit toi qui décide de passer tes chevaux ou pas pieds nus. Ne te laisse pas entrainer par des fanatiques du pied nus et ce pour plusieurs raisons : d'abord il faut que tu en ai vraiment envie, ensuite il faut du temps (pour certains plus que d'autres), ensuite il te faut un ou plusieurs pareurs a proximité, et ça ce n'est pas une paille ! car si ton pareur te lâche t'es pas dans la merde !!! Il faut qu'il puisse venir TRÈS régulièrement car sinon tu vas être obligée d'intervenir toi même sur les pieds, car le parage naturel demande beaucoup plus d'intervention que sur un pied ferré, et ça ce n'est pas donné à tout le monde et demande beaucoup d'investissement temps pour toi (tout les 15 jours au moins suivant la pousse), sans compter que forcément tu passeras par une formation et investissement matériel.

...
Revenir en haut Aller en bas
tataloutch

avatar

Féminin
Age : 52
Dragon
Nombre de messages : 401
Date de naissance : 13/11/1964
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Lun 30 Juil 2012 - 11:18

Que de bons conseils par tous...!

Je me permets de mettre quelques photos parlantes des pieds de Karta quand je l'ai eu à l'age de 11 ans....................Juste pour dire qu' en apparence il ne souffrait pas puisqu'il passait partout et pourtant, il avait un dos minable, de la dermite et "butait ou trébuchait" souvent.........Je l'ai mis pieds nus et ai mis 2 ans à rattraper ça et encore son pieds av droit étant "bot" j'aurais toujours plus de surveillance que pour d'autres chevaux. Comment peut on être maréchal et faire ça ? !!!!

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image



Je pense malgrès ça qu'il y a quand même de bons maréchaux , qui sont capables de ferrer correctement un cheval qui pour diverses raisons, qui n'est pas pieds nus, mais ceux là sont rares!!!!!
Ceux qui sont aussi formés en parage naturel sont plus a même, à mon avis, de respecter les structures et aplombs des pieds de nos précieux bidous.
Je remercie notre Patrice qui est maréchal ET pareur naturel pour ses compétences et ses précieux conseils.
Revenir en haut Aller en bas
http://tataloutch.skyrock.com
kourdane
Pareur pro


Masculin
Age : 65
Dragon
Nombre de messages : 1356
Date de naissance : 09/03/1952
Emploi : a la retraite
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Lun 30 Juil 2012 - 15:41



Rares sont les chevaux sains handicapés par leurs sabots !
Ce sont les erreurs humaines qui engendrent des dégats, la bouffe, les conditions de vie, la mauvaise monte, les ferrures mal posées etc...

Une fois les dégats causés, le cheval compense et ensuite il faudra du temps pour rétablir des fonctions équilibrées et cela passe par des moments douloureux.

la douleur n'est qu'un signal que les AINS éteint sans résoudre le problème;
Revenir en haut Aller en bas
kourdane
Pareur pro


Masculin
Age : 65
Dragon
Nombre de messages : 1356
Date de naissance : 09/03/1952
Emploi : a la retraite
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Lun 30 Juil 2012 - 16:29


le cheval de Tataloutch en est la démonstration : la ferrure sur le parage inadapté du pied bot a renforcé et déséquilibré le tout, il aura fallu 12 à 18 mois pour réorganiser l'ensemble et ce n'est pas encore optimisé.

Sans le temps, la patience et l'investissement personnel rien n'est possible.
Revenir en haut Aller en bas
SemynonA

avatar

Féminin
Age : 31
Buffle
Nombre de messages : 143
Date de naissance : 25/09/1985
Date d'inscription : 28/07/2012

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Lun 30 Juil 2012 - 18:11

Merci beaucoup pour vos débuts d'éclaircissement et toutes ces informations, c'est très agréable à lire Smile

Par contre j'ai peut être eu de la chance, mais mon maréchal ne fait pas un parage genre "je retrécis juste" ou comme pour ferrer. Il fait marcher la jument avant, il regarde un peu ses appuis, il la regarde dans son ensemble, il prend le temps d'examiner ses pieds.
Bref c'est un vrai parage, il travaille pour qu'elle soit bien pied nu, c'est aussi une grosse part de son boulot le parage, ça me paraît étrange qu'on estime qu'il ne soit pas formé pour?
Bon c'est vrai il est super jeune (ptet plus jeune que moi!), alors ptet que c'est différent avec les vieux, mais j'en ai rencontré d'autres et tous semblaient franchement soucieux de la bestiole et du parage car il n'y a pas que le ferrage dans leur activité. Déjà comme la plupart des chevaux qu'on travaille ne sont ferrés que des antérieurs faut bien qu'ils entretiennent convenablement les postérieurs non?

Donc en bref c'est du parage naturel juste que c'est pas nommé comme ça?

On parle des pareurs pro, mais on a aucun moyen pour évaluer leur compétence, il n'y a pas de diplome correspondant non? Comment savoir que le professionnel qu'on a contacté ne s'est pas auto-proclamé?

Surtout que ma pouliche a vraiment de bon pieds, elle gratte la pierre, quand elle mange elle a même l'habitude de donner des coups dans la pierre, ni chaud ni froid pour ses sabots, ça lime, elle a jamais les petons cassés, toujours parfaitement limés au naturel Very Happy donc elle j'ai bon espoir de pouvoir l'avoir pied nu! Et je voudrais pas tout foutre en l'air en ayant un mauvais pareur quoi...



Revenir en haut Aller en bas
Valilith

avatar

Féminin
Age : 46
Cochon
Nombre de messages : 5565
Date de naissance : 02/05/1971
Emploi : Relectrice-Correctrice-Maquettiste
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Lun 30 Juil 2012 - 18:53

Si tu es contente du travail que fait ton maréchal, parce que ce n'est pas qu'un poseur de fer, il n'y a aucune raison pour en changer. Normalement les maréchaux, s'ils ont eu un bon maître en apprentissage, savent parer correctement un pied. Après, les méthodes dites de parage naturel peuvent apporter un plus à ton maréchal pour optimiser le parage d'un cheval qui travaille. Il suffit qu'il se renseigne, beaucoup d'informations sont disponibles sur Internet.
Revenir en haut Aller en bas
patrice de toffol
Admin
avatar

Masculin
Age : 55
Tigre
Nombre de messages : 2421
Date de naissance : 13/03/1962
Emploi : maréchal-ferrant/pareur pro
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Lun 30 Juil 2012 - 22:11

La circulation est fortement réduite dans un pied ferré, étant donné qu'il n'a plus cette "liberté" de mouvement

C'est toujours a prouver!

Personne, et je dis bien personne n'en a apporté la preuve scientifique. Il y a des études, qui varient selon la philosophie de rédacteur de la thèse. Mais aucune vraie étude faite par une personne totalement impatiale n'a été faite sur la circulation sanguine dans le pied.
Et alors avec internet maintenant les aneries pululent.
Revenir en haut Aller en bas
http://benesteau-detoffol.jimdo.com/
Mei

avatar

Féminin
Age : 40
Serpent
Nombre de messages : 252
Date de naissance : 09/09/1977
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Lun 30 Juil 2012 - 23:45

intéressant tout cela. mais @ patrice de toffol:
pour moi pas besoin de faire des grandes études scientifiques, d'autant plus qu'on sait très bien que l'on fait dire ce que l'on désire aux chiffres même dans des soit disantes études scientifiques respectables...
pour observer que les fers ont une influence sur la circulation...y a qu'à toucher avec ses petites mains...

un membre dont la circulation est réduite sera froid, un où la circulation se fait correctement aura la température corporelle...d'une agréable chaleur...
il suffit de toucher les pieds des chevaux ferrés et ceux qui sont pieds nus et c'est le CQFD à tous les coups...
si les imageries sont nécessaire pour la science, il suffit d'observer les imageries des jambes des chevaux sous infrarouges pour avoir une réponse.

pour le reste je suis en accord avec les propos de Vallilith également.

bonnes recherches SemyinonA
Revenir en haut Aller en bas
Orslan
Modérateur
avatar

Féminin
Age : 35
Chien
Nombre de messages : 1117
Date de naissance : 24/08/1982
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Mar 31 Juil 2012 - 0:02

ben justement, je l'ai fait avec une caméra thermique, et je n'ai vu AUCUNE différence entre les membres ferré et les membres non ferré...

http://azurchevalnature.forum-free.org/t4323-recherche-de-la-photo-thermique-du-cheval-1-pied-ferre-vs-3-sans-fer?highlight=photo+1+pieds+f%E9rr%E9+vs
Revenir en haut Aller en bas
Kaplanponey

avatar

Féminin
Age : 26
Chèvre
Nombre de messages : 1531
Date de naissance : 26/04/1991
Date d'inscription : 05/06/2011

MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   Mar 31 Juil 2012 - 0:20

j'en connais un pareur pro de chez lapierre qui après une rando 5 chevaux 3 pieds nu 2 ferrés nous a montré deux trois choses

chez les chevaux ferré des pouls digités variant selon chaque pieds en fonction de comment ils étaient ferré et pourtant aucun des deux n'est en fourbure .. chez les chevaux pieds nu rien d'anormal qui puisse être constaté
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comprendre le parage naturel et ses limites   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comprendre le parage naturel et ses limites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AZUR CHEVAL NATURE :: Le parage naturel et le cheval sans fers :: Discussions autour du parage naturel et du cheval pieds nus (Méthodes, solutions et outils pour parvenir au pied nu)-
Sauter vers: