AZUR CHEVAL NATURE
Bonjour!

Bienvenue sur Azur Cheval Nature.
La thématique de ce forum est le cheval au naturel. Les sujets s'y rapportant sont le cheval pieds nus et le parage naturel, les besoins fondamentaux du cheval, son alimentation idéale, les soins au naturel et une autre approche de l'équitation avec application de l'éthologie, monte sans mors, pour une meilleure relation.
Venez prendre conseils, vous documenter et partager avec nous.
Bonne visite sur ce forum en espérant qu'il soit pour vous un moment agréable.
Amicalement,
Rikounette, créatrice et administratrice ACN

AZUR CHEVAL NATURE

Thématique du forum: le cheval au naturel dans tous ses états (pieds nus, équitation naturelle, alimentation, soins)
 
AccueilAccueil  Portail ACNPortail ACN  S'enregistrerS'enregistrer  Carte de localisation des membresCarte de localisation des membres  Connexion  Le Blog Azur Cheval NatureLe Blog Azur Cheval Nature  
Bonjour! Bienvenue sur Azur Cheval Nature. La thématique de ce forum est le cheval au naturel. Les sujets s'y rapportant sont le cheval pieds nus et le parage naturel, les besoins fondamentaux du cheval, son alimentation idéale, les soins au naturel et une autre approche de l'équitation avec application de l'éthologie, monte sans mors, pour une meilleure relation. D'autres sujets divers et variés en dehors de la thématique sont aussi abordés. Venez prendre conseils, vous documenter et partager avec nous. Bonne visite sur ce forum en espérant qu'il soit pour vous un moment agréable. Amicalement, Rikounette, créatrice et administratrice ACN
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Nouveaux messages depuis votre dernière visite

Pour suivre le fil, c'est par là!


Partagez | 
 

 homéopathie pour naviculaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michel44000



Masculin
Age : 42
Chat
Nombre de messages : 3
Date de naissance : 18/09/1975
Date d'inscription : 02/07/2012

MessageSujet: homéopathie pour naviculaire   Lun 2 Juil 2012 - 19:00

bonjour
je viens sur votre forum car
j'ai une jument dont un syndrome naviculaire a été diagnostiqué il y a plusieurs années , ancienne jument de cso amateur
dorénavant la jument vit au pré H24 pied nu et fait des ballades en dehors de ces crises

elle fait donc de temps en temps des crises , et boite légèrement , mais surtout très très raide de son antérieur
notamment en période estivale quand le sol de la pature devient dur
je lui fais régulièrement des cures d'harpagophytum teinture mère , cela fonctionne bien
on m'a parlé de traitement homéopathique

je souhaiterais donc essayé
mais je n'arrive pas à trouver des renseignements précise, posologie.....

est ce que certains d'entre vous auraient testé
merci de vos réponses
Revenir en haut Aller en bas
Pikinette
Modérateur
avatar

Féminin
Age : 34
Cochon
Nombre de messages : 3612
Date de naissance : 16/02/1983
Emploi : Infirmière
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: homéopathie pour naviculaire   Lun 2 Juil 2012 - 21:14

Je n'ai pas essayé donc je ne pourrais pas t'aider. Mon "vieux" a été diagnostiqué naviculaire (léger) et ce qui l'a vraiment sauvé c'est d'être pied nu avec un parage adapté. L'harpago, il n'en a plus besoin maintenant Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://diamantdazur.e-monsite.com/
michel44000



Masculin
Age : 42
Chat
Nombre de messages : 3
Date de naissance : 18/09/1975
Date d'inscription : 02/07/2012

MessageSujet: Re: homéopathie pour naviculaire   Lun 2 Juil 2012 - 21:29

elle est déjà pied nu Twisted Evil

personne pour m'aider ?
Revenir en haut Aller en bas
KER
Pareur pro
avatar

Masculin
Age : 40
Serpent
Nombre de messages : 2761
Date de naissance : 01/08/1977
Emploi : Podologue équin
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: homéopathie pour naviculaire   Lun 2 Juil 2012 - 21:48

Salut,

Le "syndrome naviculaire" a été diagnostiqué par qui et comment?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.paragesetdebourrages.fr/
michel44000



Masculin
Age : 42
Chat
Nombre de messages : 3
Date de naissance : 18/09/1975
Date d'inscription : 02/07/2012

MessageSujet: Re: homéopathie pour naviculaire   Mar 3 Juil 2012 - 0:05

bonsoir

le syndrome naviculaire a été diagnostiqué il y a 7 ans par le vétérinaire avec radio
Revenir en haut Aller en bas
Mei

avatar

Féminin
Age : 40
Serpent
Nombre de messages : 252
Date de naissance : 09/09/1977
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: homéopathie pour naviculaire   Mar 3 Juil 2012 - 9:32

Hello, je suis peut-être radicale, mais heu... Naviculaire, à mon sens rien n'est rattrapable. Un cheval naviculaire avec la définition que je connais, et les radio et images de dissection que j'ai pu voir, c'est un cheval qui va souffrir le martyr. Le cartilage est bouffé, voire le td adhéré ce qui induit d'atroce douleurs à chaque mouvement... Et également en charge... Donc d'atroces douleurs tout le temps en continu...

Alors donc pour vous c'est quoi un naviculaire?Pour Ne pas être obligé d'abréger ses souffrances on doit j'imagine pas parler de la même pathologie?

Merci pour vos explications.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: homéopathie pour naviculaire   Ven 16 Aoû 2013 - 10:47

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: homéopathie pour naviculaire   Dim 18 Aoû 2013 - 1:10

Voici les souches préconisées  (Jacqueline Peker   Marie - Noelle Isautier) " HOMEOPATHIE ET CHEVAL "

 
Au début des troubles      APIS MELLIFICA 7CH        BRYONIA 7CH

Si amélioration par l'échauffement      RHUS TOXICODENDRON 5CH       RUTA GRAVEOLENS 5CH

Pas d'amélioration   rajouter  SILICEA  7CH

Si ostéoporose confirmée radiologiquement    CALCAREA FLUORICA + CALCAREA CARBONICA + CALCAREA PHOSPHORICA + SILICEA  (5CH ââ qsp)

Si douleurs bursite bicipitale    ARNICA + BRYONIA + NUX VOMICA (5CH ââ qsp)


TM    EQUISETUM
Revenir en haut Aller en bas
kourdane
Pareur pro


Masculin
Age : 65
Dragon
Nombre de messages : 1353
Date de naissance : 09/03/1952
Emploi : a la retraite
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: homéopathie pour naviculaire   Dim 18 Aoû 2013 - 11:56

michel44000 a écrit:
la jument vit au pré H24 pied nu et fait des ballades en dehors de ces  crises

elle fait donc de temps en temps des crises , et boite légèrement , mais surtout très très raide de son antérieur
notamment en période estivale quand le sol de la pature devient dur


j'aimerai bien avoir une photo du dessous des antérieurs !
si l'os naviculaire était vraiment concerné c'est corrodé ..la boiterie serait permanente.
le syndrome naviculaire est essentiellement une inflammation or les causes de celle ci n'existent apparemment plus.
En 7 ans..tout évolue alors il faut peut être revoir ce vieux et trivial diagnostic
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: homéopathie pour naviculaire   Dim 18 Aoû 2013 - 13:24

Origine (le net )


 Le syndrome naviculaire

Le syndrome naviculaire ne doit pas être confondu avec la maladie naviculaire. Il concerne un type d'affection différent
 Il survient plus généralement sur les membres antérieurs (très rarement aux postérieurs). Dans la plupart des cas, le syndrome naviculaire ne concerne pas directement l'os naviculaire, mais plutôt les tissus mous qui l'entourent.
On distingue différentes affections qui peuvent à l'origine d'un syndrome naviculaire:
- Une mycose de la lacune médiane ou bien de la fourchette
- Un abcès non détecté
- Un pied déséquilibré : talons fuyants et pince trop longue 
- Des talons très contractés  .Pied encastellé
- Un manque d'épaisseur et une faiblesse du coussinet plantaire et/ou des cartilages.
 c'est une affection du pied peu grave, la plupart du temps et surtout "facile" à guérir!!
Anatomie : l'os naviculaire

L'os naviculaire est un petit os longiligne qui se situe dans le sabot, en arrière de l'articulation entre la 2e et la 3e phalange. Il sert de poulie sur laquelle glisse le tendon fléchisseur du pied.
C'est donc un petit os qui subit d'énormes pressions et qui, chez un cheval qui fourni des efforts violents répétés, sans échauffement, sur un sol dur, irrégulier, avec un parage mal réalisé voire des ferrures inadaptées, va entraîner une boiterie à cause d'une inflammation très importante dans la région.

Traitement du cheval naviculaire

Un premier traitement simple à réaliser consiste à parer correctement le pied de votre cheval. Un déséquilibre dans la conformation du pied peut entraîner à la longue ce genre de problème.
Suivant la forme de maladie (articulaire, tendineuse, ligamentaire),  .
Le traitement médical consistera à administrer des anti-inflammatoires, des protecteurs de cartilage, permettant de contrôler le remodelage osseux.

Le tendon fléchisseur se trouve sur la face postérieure du pied. il est mis sous pression en même temps que l'os naviculaire, sur lequel il coulisse. Il supporte donc le choc des pressions du poids du corps.
 La maladie naviculaire est favorisée chez les chevaux droit jointés (droits sur leurs paturons) et chez ceux que l'on a trop parés en talon.

Os naviculaire ou os sésamoïde distal, le petit os se trouve "comprimé" entre la deuxième et la troisième phalange du pied du cheval et le ligament fléchisseur profond; ce dernier "empêchant" le boulet de venir toucher le sol lorsque le cheval est en appui.

Cet os mesure environ 1,5 cm de large sur 5 cm de long. Quand on sait qu'un cheval pèse environ 500 kg, on imagine aisément quelles énormes contraintes mécaniques vont s'exercer sue quatre petites structures (une par jambe) à l'occasion d'un saut d'obstacle par exemple. Nous avons là une des clés du problème.

Si, par malchance, cette structure est de mauvaise qualité, les micro-traumatismes répétés (à chaque saut, par exemple) vont finir par l'altérer et déterminer l'apparition d'une douleur pour que soit évité l'usage du membre. L'aggravation des lésions peut aller jusqu'à la fracture; une inflammation accompagne automatiquement tout processus de cicatrisation, de réparation de lésion.

Tout d'abord, par carence d'apport alimentaire liée au type même de l'alimentation du cheval qui repose sur l'ingestion de grandes quantités de "grains" ;

Ensuite, en raison de la richesse de ces mêmes grains (orge, avoine) en acide phytique, ce qui gène considérablement l'assimilation du calcium.

Et enfin, par excès de vitamine D dans la ration. Cette vitamine intervient dans la fixation du calcium au niveau des tissus osseux, mais ce que tout le monde s'empresse d'oublier, c'est que l'excès de cette même vitamine aboutit exactement à l'effet inverse!...

Or, on considère actuellement qu'un cheval adulte synthétise à partir du cholestérol de sa peau, les 10.000 UI environ quotidiennes dont il a besoin, en une heure d'exposition au rayonnement U.V. du soleil. Vérifiez par vous-même, sur les formules affichées sur les sacs, que la plupart des granulés et compléments pour chevaux contiennent de trop grandes quantités de vitamine D, et ce, même en été. Vous aurez alors probablement compris que, non seulement nos chevaux manquent de calcium dans leur ration, mais encore que l'excès de vitamine D qui s'y trouve favorise la décalcification de l'os !




Nous n'insisterons pas sur les traitements traditionnels de la maladie qui repose sur l'usage des habituels "anti..." : anti-inflammatoires, antalgiques et autres vasodilatateurs périphériques, et même, pourquoi pas, si la maladie persiste, on coupe les nerfs digités !

Inutile non plus d'insister sur les catastrophes qui font suite à ces palliatifs provisoires liés à l'interpellation joyeuse de thérapeutique à long terme : fractures, réformes définitive pour boiterie incurable - et pour cause -, boucherie... Il sera préférable de considérer sérieusement les causes d'apparition de la maladie et d'essayer d'y remédier.

Traitement de la maladie naviculaire :

- Corriger l'apport en calcium (poudre de coquille d'huîtres) ;

- Améliorer l'assimilation de ce calcium par isothérapie à partir des crottins ;

- Eviter d'utiliser des compléments trop riche en vitamine D (< ou = 20 UI/Kg par jour pendant l'hiver ou en l'absence d'ensoleillement ; = 0 pour l'été) ;

- Mettre le cheval au repos suffisamment longtemps (6 mois) pour lui laisser le temps de réparer.

On obtient alors une guérison radiologiquement constatée.

Il est évident que ces moyens simples, accessibles à tous, qui remplissent très bien leur office en prévention, ou en cas de pathologie légère, sont parfois un peu limités en cas de problèmes plus graves.

Les grandes causes d'apparition de la maladie, comme la carence en calcium, n'expliquent pas tout. Des informations extrêmement intéressantes nous sont apportées par des "profils" en oligo-éléments réalisés à partir des crins. Elles nous révèlent qu'il existe systématiquement d'autres carences : sélénium, zinc, calcium, etc...

Il sera utile de corriger ces carences par une oligothérapie unitaire, hebdomadaire, qui permet d'éviter les phénomènes de compétitions entre certains oligo-éléments (Fer / Zinc).

Enfin, l'emploi de techniques améliorant le terrain d'une façon générale, homéopathie, auto-hémo-stimulation potentialisée, acupuncture, ostéopathie, sera d'un très grand secours.

Cette dernière remarque nous donne l'occasion de rappeler qu'il n'existe pas une solution "miracle", mais bien un ensemble de moyens à mettre en oeuvre pour restaurer un état de santé que le cheval n'aurait jamais dû quitter.

Compte tenu de ce qui précède, on ne m'étonnera pas qu'il y ait autant de chevaux atteints de maladies naviculaires dès que leur cavalier les sollicite un peu à l'effort!...

(Docteurs Leguern et Jeambourquin, vétérinaires-naturothérapeutes)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: homéopathie pour naviculaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
homéopathie pour naviculaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AZUR CHEVAL NATURE :: La santé du cheval en général :: Médecines douces et alternatives aux soins "traditionnels" (homéopathie, phytothérapie, huiles essentielles, trucs maison....)-
Sauter vers: