AZUR CHEVAL NATURE
Bonjour!

Bienvenue sur Azur Cheval Nature.
La thématique de ce forum est le cheval au naturel. Les sujets s'y rapportant sont le cheval pieds nus et le parage naturel, les besoins fondamentaux du cheval, son alimentation idéale, les soins au naturel et une autre approche de l'équitation avec application de l'éthologie, monte sans mors, pour une meilleure relation.
Venez prendre conseils, vous documenter et partager avec nous.
Bonne visite sur ce forum en espérant qu'il soit pour vous un moment agréable.
Amicalement,
Rikounette, créatrice et administratrice ACN

AZUR CHEVAL NATURE

Thématique du forum: le cheval au naturel dans tous ses états (pieds nus, équitation naturelle, alimentation, soins)
 
AccueilAccueil  Portail ACNPortail ACN  S'enregistrerS'enregistrer  Carte de localisation des membresCarte de localisation des membres  Connexion  Le Blog Azur Cheval NatureLe Blog Azur Cheval Nature  
Bonjour! Bienvenue sur Azur Cheval Nature. La thématique de ce forum est le cheval au naturel. Les sujets s'y rapportant sont le cheval pieds nus et le parage naturel, les besoins fondamentaux du cheval, son alimentation idéale, les soins au naturel et une autre approche de l'équitation avec application de l'éthologie, monte sans mors, pour une meilleure relation. D'autres sujets divers et variés en dehors de la thématique sont aussi abordés. Venez prendre conseils, vous documenter et partager avec nous. Bonne visite sur ce forum en espérant qu'il soit pour vous un moment agréable. Amicalement, Rikounette, créatrice et administratrice ACN
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» les minéraux, un résumé parfait pour dégrossir le sujet
Sam 18 Nov 2017 - 19:39 par louloulaby

» techniques d'élevage, ou comment tout comprendre!
Sam 18 Nov 2017 - 19:35 par louloulaby

» Fourchettes beaucoup trop courtes, elle boitille
Lun 13 Nov 2017 - 16:43 par Anyanka

» Qui a déjà utilisé du miel pour une plaie ?
Dim 12 Nov 2017 - 20:32 par toriki

» Chute et débourrage
Mar 31 Oct 2017 - 10:58 par Nity14

» Narines qui se dilatent avec l'âge ???
Mar 5 Sep 2017 - 16:02 par Anyanka

» bonjour
Lun 21 Aoû 2017 - 21:21 par okpa

» Extension d'encolure et travail latéral
Mer 16 Aoû 2017 - 12:06 par roryofroom

» Recherche pareur/podologue qui se déplacerai en Creuse 23
Jeu 10 Aoû 2017 - 23:13 par LeCastor

Nouveaux messages depuis votre dernière visite

Pour suivre le fil, c'est par là!


Partagez | 
 

 Plantes utiles aux chevaux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
GWELBREIZ



Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 14/12/2011

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Mer 27 Juin 2012 - 11:00

quels sont les vertus des feuilles de chataigniers ?
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika

avatar

Masculin
Age : 74
Chèvre
Nombre de messages : 173
Date de naissance : 03/07/1943
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Jeu 28 Juin 2012 - 23:15

GWELBREIZ a écrit:
quels sont les vertus des feuilles de chataigniers ?

Il s'agit bien de feuilles de Châtaigniers ? pas de Marronniers ?
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
GWELBREIZ



Féminin
Age : 37
Singe
Nombre de messages : 183
Date de naissance : 19/08/1980
Date d'inscription : 14/12/2011

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Ven 29 Juin 2012 - 8:38

bonne question ! je ne sais pas !
as tu des photos ?
Revenir en haut Aller en bas
calouha

avatar

Féminin
Age : 55
Tigre
Nombre de messages : 1203
Date de naissance : 20/05/1962
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Ven 29 Juin 2012 - 9:08

Feuille
penninerve


de
Châtaignier.
Feuille
composée de Marronnier.
www.cosmovisions.com/feuille.htm


Revenir en haut Aller en bas
http://6horses.pagesperso-orange.fr/index.htm
GWELBREIZ



Féminin
Age : 37
Singe
Nombre de messages : 183
Date de naissance : 19/08/1980
Date d'inscription : 14/12/2011

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Ven 29 Juin 2012 - 12:37

la 1ère Smile
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika

avatar

Masculin
Age : 74
Chèvre
Nombre de messages : 173
Date de naissance : 03/07/1943
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Jeu 25 Oct 2012 - 12:46








BOUILLON BLANC. Verbascum Thapsus. Scrofulariaceae.






Cette majestueuse plante était déjà connue des médecins grecs, Hippocrate et Dioscoride pour ses vertus béchiques et émollientes, elle entre dans la formule de la tisane pectorale dite "Tisane des Quatre Fleurs", toujours utilisée de nos jours.


Au Moyen-Age, la hampe séchée du Bouillon Blanc, enduite de résine d’Épicéa (poix), servait de torche et de chandelle; elle était aussi utilisée dans les veillées mortuaires, tant pour les "manants" que pour les rois, d’où les noms de "cierge de Notre-Dame" ou "cierge royal" donné parfois à la plante.


PARTIES UTILISÉES :


Feuilles à l'état frais et fleurs séchées et pulvérisées.


PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :


Anti-inflammatoire léger, émollient, régulateur du transit intestinal, expectorant.


INDICATIONS USUELLES :


Fleurs séchées et pulvérisées : Toux grasses productives, toux sèche irritative, irritations de la muqueuse intestinale après coliques et diarrhées.


Feuilles à l'état frais : en cataplasmes dans les affections cutanées prurigineuses.


DOSE USUELLE :


Trente grammes par jour, en deux fois, de fleurs séchées et pulvérisées dans la ration.


MODE D'ACTION DES COMPOSANTS MAJEURS :


Mucilages : émollient, régulateur du transit intestinal.

Saponosides : muco-régulateur, expectorant.

Verbascine : antitussif.

Harpagosides, aucubosides : antiinflammatoire.


PRINCIPES ACTIFS :


Mucilages, Saponosides Triterpéniques, Caroténoïdes : Crocétine. Flavovonoïdes : Hespéroside, Verbascosides, verbascine, Rutoside, Tanins, Iridoïdes : Aucuboside, Harpagide, Harpagosides.

Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
jeandu22

avatar

Masculin
Age : 67
Tigre
Nombre de messages : 37
Date de naissance : 12/11/1950
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Jeu 25 Oct 2012 - 18:51

Bonjour Alain-Oskar,

Je suis très heureux de te retrouver ici où je suis un petit "jeune" !

Je renouvelle donc ici mes "mercis" ...

Amicalement,

Jean
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika

avatar

Masculin
Age : 74
Chèvre
Nombre de messages : 173
Date de naissance : 03/07/1943
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Jeu 25 Oct 2012 - 20:26

jeandu22 a écrit:
Bonjour Alain-Oskar,

Je suis très heureux de te retrouver ici où je suis un petit "jeune" !

Je renouvelle donc ici mes "mercis" ...

Amicalement,

Jean

Ah quelle bonne surprise ! et moi donc..., je suis ravi de te retrouver ici !

A très bientôt pour des échanges éclairés et des avis avertis sur la santé de nos quadrupèdes.

Mon bien amical souvenir !
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
sylve

avatar

Féminin
Age : 47
Chien
Nombre de messages : 605
Date de naissance : 29/05/1970
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Jeu 25 Oct 2012 - 20:40

ce post est très enrichissant ...
c'est pas évident d'apprendre à reconnaitre les plantes mais c'est vraiment intéressant d'observer ce que mange nos chevaux Very Happy

j'habite dans le midi de la france, et mon cheval mange de tout, il déracine parfois même les plantes pour tout manger : thym, salsepareille, chardon, feuilles de chênes et gland parfois (j'ai fait une recherche car j'étais inquiète / toxicité réputée... mais c'est du chêne vert donc pas toxique), feuilles de ronce...
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika

avatar

Masculin
Age : 74
Chèvre
Nombre de messages : 173
Date de naissance : 03/07/1943
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Jeu 25 Oct 2012 - 20:50

sylve a écrit:
ce post est très enrichissant ...
c'est pas évident d'apprendre à reconnaitre les plantes mais c'est vraiment intéressant d'observer ce que mange nos chevaux Very Happy

j'habite dans le midi de la france, et mon cheval mange de tout, il déracine parfois même les plantes pour tout manger : thym, salsepareille, chardon, feuilles de chênes et gland parfois (j'ai fait une recherche car j'étais inquiète / toxicité réputée... mais c'est du chêne vert donc pas toxique), feuilles de ronce...

Merci beaucoup, Sylve, de l’intérêt que tu portes à ces fiches !

Ton cheval déracine les plantes..., est-ce une habitude régulière ou occasionnelle ?
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
sylve

avatar

Féminin
Age : 47
Chien
Nombre de messages : 605
Date de naissance : 29/05/1970
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Jeu 25 Oct 2012 - 21:00

pas toutes ... mais pour certaines... et il apprécie de les déraciner et mâcher les racines Rolling Eyes je vais essayer de fair plus attention la prochaine fois voire prendre des photos des plantes.

je le laisse faire...

peut-etre sais tu quelles plantes des garrigues languedociennes peuvent faire gonfler les ganglions sous l'auge ... ce qui est la cas pour mon cheval entre juin et octobre (c'est encore la cas... cela gonfle et dégonfle Rolling Eyes) On m'a dit que c'était souvent d'origine allergique / plantes...
mais il se régale tellement que je le laisse manger ce qu'il a besoin en main plusieurs fois par semaine
les paddocks sont sans herbe la majeure partie de l'année car on en a très peu chez nous...
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika

avatar

Masculin
Age : 74
Chèvre
Nombre de messages : 173
Date de naissance : 03/07/1943
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Sam 3 Nov 2012 - 12:47

sylve a écrit:
peut-etre sais tu quelles plantes des garrigues languedociennes peuvent faire gonfler les ganglions sous l'auge ... ce qui est la cas pour mon cheval entre juin et octobre (c'est encore la cas... cela gonfle et dégonfle Rolling Eyes) On m'a dit que c'était souvent d'origine allergique / plantes...
Désolé de répondre si tard, j'avais "enfumé" ton message...

Les ganglions de l'auge (ganglions sous-glossiens) sont en rapports avec les muqueuses buccales, linguales, etc..., il se peut que ton cheval ait mangé des plantes épineuses provoquant des irritations dans la bouche et que les ganglions réagissent.

Pour ne citer qu'un exemple, il existe une plante ressemblant à la luzerne qui peut provoquer de telles lésions, il s'agit du Bugrane Épineux :





On distingue bien les épines longues et acérées.


Hormis cette possibilité, sans oublier les symptômes propres à la gourme, je ne vois pas d'autre explication qu'une irritation buccale due à une plante, un agent irritant quelconque ou un foyer infectieux siégeant au niveau de la bouche et de ses annexes.


Dernière édition par oskarnika le Sam 3 Nov 2012 - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
GWELBREIZ



Féminin
Age : 37
Singe
Nombre de messages : 183
Date de naissance : 19/08/1980
Date d'inscription : 14/12/2011

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Sam 3 Nov 2012 - 13:56

moi j'ai une question :



ma juju mange les bogues de chataignes entières, va veut dire quoi?

elle l'a toujours fait et aime ca car en ballade, elle s'arretait pour les chercher et les manger !
Revenir en haut Aller en bas
sylve

avatar

Féminin
Age : 47
Chien
Nombre de messages : 605
Date de naissance : 29/05/1970
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Sam 3 Nov 2012 - 14:13

Je pense que tu as trouve la raison : dans le midi, les plantes épineuses sont nombreuses ... Je vois mon cheval manger la salsepareille, les ronces, les chardons ... Wink je lui ai enlevé des épines de ronces sur le bout du nez il y a pas longtemps ... Il a une technique particulière dents en avant et lèvres retroucées Wink
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika

avatar

Masculin
Age : 74
Chèvre
Nombre de messages : 173
Date de naissance : 03/07/1943
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Sam 3 Nov 2012 - 15:34

GWELBREIZ a écrit:
moi j'ai une question :

ma juju mange les bogues de chataignes entières, va veut dire quoi?

elle l'a toujours fait et aime ca car en ballade, elle s'arretait pour les chercher et les manger !
Certains chevaux mangent les châtaignes avec la bogue et ne semblent pas en souffrir, d'autres mangent les feuilles de chardons..., je l'ai constaté également et je n'ai jamais su pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
mireille

avatar

Féminin
Age : 69
Rat
Nombre de messages : 1140
Date de naissance : 27/10/1948
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Sam 3 Nov 2012 - 16:58

moi,j'aurais aussi une petite question,concernant une salivation importante dans la bouche d'un cheval qui vit dans la même pension que ma juju,il a été vu par le dentiste équin,véto,personne ne comprend pourquoi,il a autant de salive en bouche,je pensais, comme il va souvent brouter,à une plante ou herbe,qui le ferait tant saliver ,ou bien même venant du foin Question
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika

avatar

Masculin
Age : 74
Chèvre
Nombre de messages : 173
Date de naissance : 03/07/1943
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Jeu 22 Nov 2012 - 12:39





AIL Bulbe. Allium Sativum. Liliaceae.




Issu des plaines à l'Est de la mer Caspienne, l'Ail est utilisé depuis des millénaires tant dans l'alimentation que pour les effets médicinaux qu'il procure.

Dans l'ancienne Égypte, on appréciait les propriétés nutritives et "anti-fatigue" de l'Ail (et de l'Oignon).

L'historien grec Hérodote rapporte que les ouvriers employés à la construction des pyramides recevaient quotidiennement une ration d'Ail et d'Oignon pour leur donner la force nécessaire à ce travail épuisant.

Les Grecs connaissaient aussi les vertus de l'Ail, les athlètes participant aux Jeux Olympiques en consommaient avant l'effort.

Pour les Romains, selon Virgile, l'Ail était un aliment propre à soutenir les forces des moissonneurs, ils vont l'introduire en Italie, en France, en Espagne et jusqu'en Angleterre.

Les Gaulois en faisaient aussi grande consommation, plus tard, Louis le Pieux, fils de Charlemagne, ordonne la culture de l'Ail dans les jardins royaux.

Dans tout le monde méditerranéen et l'Europe centrale, la présence de tresses ou bouquets d'Ail dans la maison devait permettre de protéger les foyers; récolté fin juin, l'Ail fait aussi partie des plantes de la Saint-Jean auxquelles on accorde de multiples vertus ancestrales.

Durant la première guerre mondiale, les soldats russes employaient l'Ail pour désinfecter et accélérer la cicatrisation des plaies, cette méthode a ensuite été appliquée par les soldats anglais; l'avantage de cette médication résidait dans le fait que cette plante, outre son efficacité, était un antibiotique végétal économique et facile à trouver.

PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :

Antiseptiques et bactériostatiques des voies respiratoires, clarifie le sang et tonifie la texture des vaisseaux, renforce la résistance physique, anti-putride intestinal.

INDICATIONS MAJEURES :

Toux à étiologie allergique, désordres intestinaux à origines vermineuses ou toxiques multiples, états pléthoriques dus à une suralimentation, cure de printemps après un hiver carencé en herbe fraiche, convalescence.

DOSE USUELLE :

De 20 à 30 Grammes de copeaux ou granulés par jour par cures de 20 jour au printemps et en automne pour un cheval de 500 Kilos.

EFFETS INDÉSIRABLES :

Il est recommandé de ne pas augmenter les doses ni la durée des cures, car l'Ail, utilisé à fortes doses et durant des périodes prolongées, possède des propriétés érythrolytiques (détruit les globules rouges).

PRINCIPES ACTIFS :

Allicine (acide aminé soufré présent dans le bulbe)
Alliine + enzyme Alliinase ---> Allicine qui, au contact de l'air ou lors de l'extraction de l'huile essentielle par hydrodistillation, se transforme en Disulfure de Diallyle (odeur alliacée caractéristique très forte).

Ajoènes, Cycloalliine, Dithiine, Fructosane.

Actuellement des chercheurs ont mis en évidence d'autres précurseurs : Une Cycloalliine et une Méthylalliine dont la décomposition conduit au Trisulfure de Méthylallyle responsable de l'odeur caractéristique de l'Ail.
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
oskarnika

avatar

Masculin
Age : 74
Chèvre
Nombre de messages : 173
Date de naissance : 03/07/1943
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Mar 5 Mar 2013 - 22:08






GRANDE BARDANE.
Arctium Lappa. Compositae Asteraceae.




Cliché Theequinest ©


Nous connaissons bien cette plante dont les capitules ont la fâcheux pouvoir de transformer la crinière et la queue de nos chevaux en véritables "Dreadlocks".

Au début des années cinquante, cette particularité singulière a inspiré l'ingénieur George de Mestral dans la mise au point de l'invention révolutionnaire qu'est le "Velcro".

Cette plante, très répandue sous nos climats, est originaire d'un vaste territoire s'étendant des régions tempérées de l'Europe occidentale et du Proche-Orient aux confins de la Chine.

Au tout début du XII ème siècle, la racine de Bardane était utilisée par les religieuses dans les léproseries, macérée dans du vin, pour atténuer les effets propagateurs et désastreux de la lèpre.

Au XII ème siècle en Allemagne, Hildegarde de Bingen fait mention, dans ses écrits, de l'usage de la Bardane pour traiter diverses affections cutanées prurigineuses, très courantes au Moyen-Age.

Depuis lors, la Bardane est utilisée à des fins dépuratives de l'organisme, antiinflammatoires, anti-prurigineuses et drainantes de la peau.

Concernant son usage chez le cheval, elle peut se révéler efficace contre les affections cutanées prurigineuses et récidivantes à étiologie allergique ou non allergique.


PARTIES UTILISÉES :

Racine séchée et pulvérisée.

Feuilles fraiches et racines fraiches en décoction pour applications locales.

PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :

Dépuratif, antiinflammatoire, antibactérien dermique, antifongique, antiprurigineux, draineur hépato-rénal.

INDICATIONS USUELLES :

Dermites infectieuses, lésions prurigineuses, affections cutanées d'origine allergique.

DOSE USUELLE :

Usage interne : 30 à 50 grammes par jour de racines séchées et pulvérisées.

Usage externe : décoction de racines ou de feuilles fraiches en application sur les lésions cutanées.


ACTION CONJUGUÉE DES PRINCIPAUX COMPOSANTS :

L'action anti-inflammatoire de la Bardane est assurée par les composants du groupe des Lignanes; parmi celles-ci, la Diarctigénine opère une action antioxydante en inhibant la formation des radicaux libres en association avec l'Arctigénine qui limite la formation de cellules pathogènes.

Les dérivés polyacéthyléniques, et parmi eux les dérivés soufrés (Arctinone, Arctinol, Ferrodoxine) jouent un rôle anti-infectieux et antifongique cutané notoire en applications locales sur les lésions.

Les vertus antiprurigineuses de la Bardane sont la conséquence des action anti-inflammatoires et anti-infectieuses combinées de toutes les parties de la plante.

Les Lactones sesquiterpéniques confèrent à la Bardane une action de dépuration et de drainage hépato-rénal en conjugaison avec ses propriétés anti-radicalaires éprouvées.


PRINCIPAUX COMPOSANTS :

► Polysaccarides :

Inuline hydrosoluble.

► Polyosides :

Arctose.
Mucilages : Xyloglucanes et Xylanes.
Gomme.
Saponosides.

► Derivés polyacetyléniques :

Tridécadiène.
Dérivés thiophéniques : Arctinol, Arctinone, acide Arctique, Arctinal.
Lappaphènes.
Stérols, Sitostérol, Sigmastérol.

► Composes phénoliques :

Flavonoïdes : Hypérosides, Rutosides.
Acides phénols : acide Caféique, acide Chlorophénique, acide Caféolquinine, acide Alpha-hydroxyméthylacrylique, Verbascoside ester.
Tanins.

► Lignanes :

Arctiine.
Arctigénine.
Diarctigénine.

► Acides organiques :

Acide Malique, acide Citrique, acide Succinique, acide Gamma-guanido-n-butyrique.

► Lactones sesquiterpéniques :

Arctiopicrine, Arctiol, Déhydrofukinone.

► Lappaurine, Lappanesthésine.

► Ferrodoxine, Ferrosulfoprotéines.


© 2013
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
Zenattitude

avatar

Féminin
Age : 46
Cochon
Nombre de messages : 94
Date de naissance : 10/06/1971
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Mer 6 Mar 2013 - 9:15

Rooooo encore un de tes post hyper interressants, Oskarnika, génial !!!!! C'est même plus qu'interressant, c'est essentiel!
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika

avatar

Masculin
Age : 74
Chèvre
Nombre de messages : 173
Date de naissance : 03/07/1943
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Lun 11 Mar 2013 - 14:06

Zenattitude a écrit:
Rooooo encore un de tes post hyper interressants, Oskarnika, génial !!!!! C'est même plus qu'interressant, c'est essentiel!

Merci beaucoup, Zen, pour ton appréciation !
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
oskarnika

avatar

Masculin
Age : 74
Chèvre
Nombre de messages : 173
Date de naissance : 03/07/1943
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Lun 11 Mar 2013 - 14:14






GUIMAUVE OFFICINALE. Althaea Officinalis. Malvaceae.








Depuis la plus haute Antiquité, la Guimauve est utilisée pour ses vertus bénéfiques sur le système respiratoire ainsi que sur l'appareil digestif et ses annexes.

Au III ème siècle avant notre ère, dans ses écrits "Causis plantarum", le philosophe et naturaliste Grec Théophraste la décrivait sous l'appellation de "Althêein"
("ἄλθειν") : salutaire, en référence à ses usages médicinaux.

Quatre cents ans plus tard, au premier siècle de notre Ère, la Père de la botanique moderne, Pline l'Ancien, lui attribua le nom d'"Altheae Officinalis" dans son ouvrage "De historiae naturalis".

Des tiges de la Guimauve, on extrayait autrefois des fibres pour tisser des toiles épaisses utilisées en meunerie afin que la farine ne moisisse pas dans les sacs.

Anciennement, on donnait un bâton de racine de Guimauve aux jeunes enfants afin de faciliter la pousse des dents, cet usage est toujours d'actualité.

On connait également de nos jours la pâte de Guimauve et autres "marshmallows", très répandus en confiserie.


PARTIE UTILISÉE :

Racine séchée et pulvérisée.

PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :

Essentiellement adoucissante et émolliente, la racine de Guimauve se révèle très précieuse dans les cas d'inflammations gastriques, intestinales et bronchiques chez le cheval.

INDICATIONS USUELLES :

Toux d'irritation diverses.

Affections respiratoires à étiologie irritative allergique (poussières de fourrages, carrière, manège etc...).

Diarrhée de stress, Intestin irrité après traitements aux antiinflammatoires ou vermifugation dans les cas d'infestation massive.

Gastrite du cheval nerveux présentant des symptômes douloureux : bâillements intempestifs, tics "à l'air" avec ou sans éructations, flehmen, bruxisme).

DOSE USUELLE :

Racine séchée et pulvérisée : de 60 à 80 grammes par jour, en deux fois, dans la ration.

MODE D'ACTION :

La forte teneur en mucilages et la présence de pectine dans la racine de la Guimauve lui confèrent une action adoucissante et cicatrisante dans les affections inflammatoires et ulcéreuses.

Ces substance ayant la faculté de produire une gelée protectrice et cicatrisante en milieu acide, la Guimauve peut s’avérer efficace dans les lésions ulcéreuses au stade débutant.

Il est à préciser que les troubles gastro-intestinaux persistants doivent toujours faire l'objet d'un examen vétérinaire.

PRINCIPES ACTIFS :

► Mucilages et Pectine combinés :

• Acide Pectique, Pectine.

• Polysaccharides :

Arabinanes, Glucanes, Arabinogalactanes, L-Rhamnose, acide D-Glucuronique, acide D-Galacturonique, Arabinogalactanes, Galacturonorhamnanes.

► Flavonoïdes :

Isoscutellaréine, Gentobioside.

► Amidon, acides Phénols.

► Coumarines, Scopolétol.

© 2012.
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
Ranch-n-gi

avatar

Masculin
Age : 65
Chat
Nombre de messages : 18
Date de naissance : 23/01/1952
Emploi : Éleveur de chevaux Paint
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Lun 11 Mar 2013 - 16:20

Très intéressant ton post, je suis nouveau ici et c'est une très belle décoyverte que j'ai fait en lisant ce post.

Juste un petit inconvénient, au Québec et surtout dans ma région nordique, nous n'avons pas nécessairement les mêmes plantes. Mais quand même c'est super intéressant
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika

avatar

Masculin
Age : 74
Chèvre
Nombre de messages : 173
Date de naissance : 03/07/1943
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Mar 26 Mar 2013 - 11:50






FRÊNE ÉLEVÉ. Fraxinus Excelsior. Oleaceae.









De l'Ouest de la Volga à l'Amérique du Nord en passant par la majeure partie de l'Europe, le Frêne élevé est présent également dans les iles de la Sonde.

Ce grand arbre est un colosse, il peut atteindre 45 mètres de hauteur pour un diamètre de 1,50 mètre et vivre plus de 200 ans, il affectionne particulièrement les endroits humides, les bords des rivières, les forêts de plaine.

Son bois, à la fois souple et très résistant servait à fabriquer les roues et châssis des véhicules hippomobiles et, avec le Chêne, les éléments de charpente des clochers des églises où sa résistance aux vibrations des lourdes cloches du Moyen-Age était très appréciée.

Le Frêne était utilisé en médecine populaire dans les douleurs rhumatismales et on en pendait les rameaux dans les étables afin de prémunir les vaches des morsures de vipères.

Les feuilles du Frêne servaient également à fabriquer un breuvage pétillant appelé "Frênette", cette boisson était réputée pour ses vertus détoxifiantes et rafraîchissantes.

PARTIE UTILISÉE :

Feuilles, séparées de la tige, séchées et pulvérisées.

PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :

Anti-inflammatoire dans les affections rhumatismales, antalgique dans l'arthrite et les affections ostéo-articulaire.
Diurétique par la présence conjuguée de Mannitol et de composés minéraux, dont le Potassium.

INDICATION MAJEURE :

Phénomènes inflammatoires articulaires mineurs, poussées arthrosiques subaiguës, raideur des articulations.

RAPPEL IMPORTANT :

La gravité d'une affection articulaire chronique ou aigüe doit toujours être considérée et évaluée par un praticien avant d'entreprendre un traitement quelconque.

DOSE USUELLE :

Donner 30 grammes de feuilles séchées et pulvérisées par jour dans la ration.

MODE D'ACTION :

A l'instar de la majorité des plantes médicinales, le Frêne opère son action thérapeutique par une véritable synergie de l'ensemble de ses composants :

Le Rutoside et le Fraxoside opèrent une action antiinflammatoire, les Salicylates agissent contre la douleur, l'Esculoside procure une action veinotonique très utile à une bonne irrigation des articulations, de par leurs vertus anti-oxydantes les Quercitrosides évitent la dégradation précoce de l'ensemble des articulations et le Mannitol combiné au Potassium concourent efficacement au drainage des métabolites résiduels.

PRINCIPAUX COMPOSANTS :

► Triterpènes Pentacycliques : Acide Ursolique.

► Composés Polyphénoliques : Quercitroside.

► Diglycoside Flavoniques : Rutoside.

► Hétérosides Coumariniques : Fraxoside, Esculosides.

► Corps Salicylés : Acide Salicylique, Salicylates.

► Mucilage, Mannitol, Tanins Catéchiques et Galliques.

► Potassium.


© 2013
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
Zenattitude

avatar

Féminin
Age : 46
Cochon
Nombre de messages : 94
Date de naissance : 10/06/1971
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Mar 26 Mar 2013 - 22:22

Peut on les donner fraîches ou bien le "séchage" est-il nécéssaire? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika

avatar

Masculin
Age : 74
Chèvre
Nombre de messages : 173
Date de naissance : 03/07/1943
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Mer 27 Mar 2013 - 11:59

Zenattitude a écrit:
Peut on les donner fraîches ou bien le "séchage" est-il nécéssaire? Shocked

Il est possible de les donner fraiches en observant le taux de dessiccation pondérale résiduel qui est de 10 %, ainsi, pour une dose de 30 grammes de feuilles séchées on donne 300 grammes de feuilles fraiches.
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
Zenattitude

avatar

Féminin
Age : 46
Cochon
Nombre de messages : 94
Date de naissance : 10/06/1971
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   Mer 27 Mar 2013 - 12:34

Merci Oskarnika de nous faire partager votre connaissance...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plantes utiles aux chevaux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AZUR CHEVAL NATURE :: La santé du cheval en général :: Problèmes de santé, maladies...-
Sauter vers: